Jean-Louis Bourlanges : "l'Europe a besoin d'une gouvernance politique"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Au lendemain de la première rencontre entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, l'ancien eurodéputé centriste Jean-Louis Bourlanges livre son point de vue sur le couple franco-allemand, la sortie de crise en Europe et la situation politique en Grèce.

Il perçoit le couple Hollande-Merkel comme "deux monstres froids qui ont l'habitude de dominer leur passion ", les querelles personnelles sont donc exclues. Il estime que la croissance prônée par Hollande et la rigueur pronée par la chancellière allemande ne sont pas des solutions : "les deux ont tort ".

Jean-Louis Bourlanges est pour une stabilisation de l'euro à un niveau relativement bas et pour un allègement des charges qui pèsent sur les pays de l'Europe du Sud.

Aussi "la compétition avec les pays émergents nous obligent à des réformes structurelles importantes en matière d'innovation, de rigueur et de compétitivité " explique-t-il.

La vraie solution serait, selon l'ancien eurodéputé, un compromis entre croissance et rigueur, qui ne peut passer que par l'établissement d'une gouvernance politique forte au sein de l'union européenne : une "unité de pilotage de la politique économique de la zone euro et pas simplement des compromis entre états indépendants ".

Vous êtes à nouveau en ligne