Jean-François Doridot : "Le débat n'est pas déterminant"

Seulement 9% des français estiment que le débat de l'entre deux tours a une influence sur leur décision dans l'isoloir dimanche. Jean-François Doridot, directeur général d'IPSOS, décrypte dans les Choix de France Info le travail des instituts de sondage le jour du vote.

Très peu d'électeurs, seulement 3%, hésitent entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Le choix se fera en réalité entre l'un, ou l'autre, et l'abstention, qui plus que jamais sera  l'enjeu majeur de ce deuxième tour.

Jean-François Doridot explique enfin comment travaillent les instituts qui fournissent les premières estimations à 20h. Les mouvements sont évalués le dimanche sur un échantillon de 250 bureaux de vote et, à partir de là, une projection nationale est effectuée. Le travail est toujours "plus rapide et plus facile " qu'au premier tour confie-t-il.

Vous êtes à nouveau en ligne