Hank Skinner : dans six jours, l’exécution

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il a été condamné en 1995 pour un triple meurtre qu’il a toujours nié. Son exécution est prévue le 9 novembre prochain, après avoir été une première fois reportée en mars 2010. Sa femme, française, témoigne de son combat dans les Choix de France Info.

Sandrine Ageorges-Skinner se bat pour prouver l’innocence de son mari qu’elle n’a jamais connu libre. Elle raconte, pour France Info, les oscillations entre stress, espoir et désespoir qu’elle partage avec son mari, Hank Skinner. Il vit en effet sous l’œil d’une caméra de surveillance dans le couloir de la mort et n’a droit qu’à deux visites de deux heures par mois.
Son espoir : une réponse positive de la justice américaine à la demande de tests ADN, qui n’ont jamais été effectués. Cela entrainerait un retrait du mandat d’exécution et permettrait de revoir l’affaire sous un nouveau jour.
La décision peut tomber à tout moment, jusque dans les dernières minutes avant l’application de la sentence...

Vous êtes à nouveau en ligne