Emmanuel Garnier : "Nous avons oublié que le climat est aléatoire"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

En Angleterre comme en France, il neige. Pourtant, cela ne crée pas de polémique chez les Anglais. C'est un phénomène typiquement français, estime Emmanuel Garnier, spécialiste du climat.

La neige tombe en France et le pays semble paralysé : embouteillages,
coupures d'électricité, problèmes de transports... De leur côté, les hommes
politiques alimentent la polémique en se renvoyant la faute. Pourtant ce n'est
pas la première fois qu'une telle situation a lieu.

Pour les britanniques, les intempéries font partie du
quotidien, explique  Emmanuel Garnier,
historien, spécialiste du climat, professeur invité à l'Université de
Cambridge. "Ils ont de gros problèmes liés aux risques d'inondations et
de chutes de neige.
"

"On a déjà eu des chutes de neige très tardives en
2010, avec 20 à 30 cm
dans le sud de la France
", rappelle Emmanuel Garnier. "On a
complètement omis d'insister sur la variabilité. Un épisode très chaud peut
sans transition être suivi d'un épisode très froid. Or nos contemporains ont
complètement perdu de vue cette constante météorologique.
"

Nous avons oublié que le climat est aléatoire et donc "nous avons oublié de nous préparer. En Grande-Bretagne, le trafic routier est perturbé mais les autorités, la sécurité routière ont diffusé des messages d'alerte en disant qu'il y avait des risques de rester bloquer et qu'il fallait prévoir des couvertures, des thermos... "

Emmanuel Garnier est l'auteur de Les dérangements du temps , chez Plon

Vous êtes à nouveau en ligne