Elina Dumont : "Longtemps, j'ai habité dehors"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jean-Marc Ayrault vient de présenter son plan de lutte contre la pauvreté. Aujourd'hui comédienne, Elina Dumont retrace son parcours chaotique dans "Longtemps, j'ai habité dehors", publié chez Flammarion.

Enfant, elle est abandonnée par ses parents et
placée dans une famille d'accueil à la campagne. Elle découvre Paris à l'adolescence et passe sa première nuit
dehors en banlieue parisienne. "J'ai trouvé une porte, je l'ai ouverte,
je me suis faufilée au fond d'un couloir et le moindre bruit me faisait peur.
Au petit matin, j'ai attendu le train de 5h30 pour repartir sur Paris.
" Pendant quinze ans, la jeune femme a connu l'errance qu'elle raconte sans détour.

La pluie est l'un des pires ennemis des sans-abri. "Dehors
vous êtes trempé et si vous allez sous un porche vous êtes tout de suite
repéré et les gens appellent pour nous déménager.
"

Elina Dumont a passé plusieurs nuits dehors. Puis, elle a tout
fait pour ne pas y retourner. Elle a essayé les boîtes de nuit gratuites pour les filles, les
gares, les bars, les foyers d'urgence, les foyers sociaux. "J'ai toujours
été prise en charge par les travailleurs sociaux mais eux malheureusement sont
impuissants face à l'urgence. Quand on est dans la rue on a tout intérêt à
être rusé, sinon on reste en bas.
"

Depuis deux ans et après de multiples rencontres, Elina Dumont a enfin son propre appartement.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne