Cheikh Raymond, le juif qui chantait en arabe

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Aujourd'hui dans les Choix de France Info : une grande voix de la musique arabo-andalouse et, comme chaque vendredi, une carte d'électeur.

  • Cheikh Raymond - de son vrai nom Raymond Leyris - est un symbole de la musique arabo-andalouse. Juif de Constantine, né en 1912, il a connu le succès en Algérie, des années 1940 jusqu'à son assassinat, à l'aube de l'indépendance algérienne, en 1961.
    Héritier d'une grande tradition musicale, il était apprécié des juifs et des arabes. Après sa mort, des dizaines de milliers de juifs algériens ont dû quitter le pays. Cheikh Raymond reste le symbole d'un "pays qui n'existe plus".

    Bertrand Dicale raconte son itinéraire dans "Cheikh Raymond, une histoire algérienne" (First Document). Une anthologie de l'artiste algérien paraît en même temps chez Universal Music.

    • Comme chaque vendredi, Chloé Leprince propose une "carte d'électeur", le regard d'un citoyen sur la vie politique. Cette semaine, elle nous fait rencontrer Marwan Muhammad, trader de gauche qui renvoie dos à dos PS et UMP.
Vous êtes à nouveau en ligne