Bernard Pivot : "Poser des questions, c'est avoir le pouvoir"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pendant des décennies c'est lui qui a posé les questions. Bernard Pivot raconte dans un roman à paraitre aujourd'hui l'histoire d'un journaliste atteint de "questionnite".

Dans Oui, mais quelle est la question? paru aux Editions Nil, le légendaire animateur d'Apostrophes se glisse dans la peau d'un journaliste accro aux questions: Adam Hitch. Ce personnage pose des questions sur tout, tout le temps et à tout le monde. Il en devient insupportable. Des questions parfois graves, parfois philosophiques, parfois dérisoires.

La "questionnite" s'attrape vite explique Bernard Pivot qui reconnait que son livre est aussi un peu une autobiographie. Il fait l'éloge du point d'interrogation, qu'il considère comme un outil de pouvoir, un droit de suite.

Vous êtes à nouveau en ligne