La Tunisie, un an après le départ de Ben Ali

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La fuite du dictateur après plus de 20 ans d'un règne sans partage a donné le coup d'envoi d'un printemps arabe qui s'est ensuite poursuivi en Egypte et en Libye avant de gagner la Syrie. Le clan Ben Ali a quitté le pouvoir en Janvier 2011 et des élections ont eu lieu en octobre 2011. Elles ont été remportées haut la main par le parti islamiste Ennahda.

Yves Izard , l'envoyé spécial de France Info à Tunis, a recueilli des témoignages qui rendent compte du paradoxe de la révolution du jasmin. Les femmes, qui étaient au coeur du mouvement, se sentent aujourd'hui menacée par la politique du parti au pouvoir.

Ennahda a officiellement déclaré respecter la démocratie et qu'il n'était pas question d'appliquer la charia. Beaucoup dénoncent un double discours.

En duplex également depuis Tunis, Mathieu Magnaudeix , journaliste à Mediapart et co-auteur de Tunis Connection (éditions du Seuil), enquête sur les réseaux franco-tunisiens sous l'ère Ben Ali. La France apparait comme aveuglée par le régime et uniquement intéressée par les contrats économiques, au détriment du progrès démocratique.

Vous êtes à nouveau en ligne