La peur du braquage envahit les bijoutiers

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

De plus en plus de bijoutiers disent travailler avec la peur du braquage, du matin au soir. Le climat s'est en effet durcit en 2013 avec plusieurs faits divers dramatiques. Des bijoutiers tués lors d'attaques à mains armés ou des bijoutiers ayant ouvert le feu sur leurs agresseurs pour protéger leur vie ou leur marchandise.

Des faits divers qui ont fait grand bruit avec des pages de soutien sur Internet et des manifestations. Une psychose est-elle entrain de gagner la profession ? Si on s'en tient aux chiffres, le nombre de braquages est en baisse mais les attaques sont plus violentes. Comment rassurer les bijoutiers, éviter le port d'armes toujours dangereux.

Pour répondre à ces questions, Jacques Morel, référent sécurité au sein de l'Union Française de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, des Pierres et des Perles

Stéphane Pair a rencontré de nombreux bijoutiers. Tous sont de plus en plus obsédés par leur sécurité.

 

Vous êtes à nouveau en ligne