Séries Mania, saison 5

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le festival Séries Mania s'apprête à vivre sa cinquième saison du 22 au 30 avril. Abrité par le Forum des Images à Paris, il s'est rapidement imposé comme un rendez-vous majeur pour les professionnels et le public. Ouvert sur le monde et les séries étrangères venant de tous les continents, il réserve une part substantielle à la création française. La série True Detective est à l'affiche de la soirée d'ouverture.

C haque année au mois d'avril depuis 2010, le Forum des Images abrite le festival Séries Mania entièrement consacré aux séries télévisées. D'abord confidentiel, ce rendez-vous est devenu un succès en terme de fréquentation à la fois du public et des professionnels du secteur.

En 2013, la quatrième édition avait accueilli plus de 15.000 visiteurs et plusieurs séances avaient affiché complet. Cet engouement a convaincu les organisateurs d'élargir le schéma qui passe de huit à dix jours. La soirée d'ouverture mardi s'accomplit avec la diffusion des deux premiers épisodes de la série True Detective qui a fait beaucoup parler d'elle en ce début d'année.

Son créateur, Nic Pizzolatto, qui est déjà lancé dans l'écriture de la saison 2 a fait le déplacement à Paris et participera à une "master class" mercredi à 19h00 pour évoquer le succès de cette fiction réunissant l'acteur oscarisé Matthew McConaughey et Woody Harelson;

La programmation jusqu'au 30 avril est particulièrement dense. Outre les projections proposées au public, une centaine de professionnels se retrouveront lors de cette semaine pour évoquer leurs métiers avec un 2e forum des coproductions européennes. Une table ronde sera consacrée aux saisons 2, sujet passionnant car c'est souvent un moment crucial dans la vie d'une fiction télévisée.

Des séries du monde

P our le public, ce rendez-vous qui tend à devenir une sorte de festival de Cannes des séries télé est l'occasion de découvrir des fictions venues du monde entier. Car contrairement à ce qu'on pourrait penser les Américains ne sont plus en position hégémonique et doivent désormais faire face à une féroce concurrence, et pas seulement de la part des Britanniques, des Danois ou des Français.

C'est aussi l'occasion de sentir les tendances à venir ou de participer à des événements uniques comme un marathon de diffusion (cette année autour de la comédie) qui est totalement en phase avec les nouvelles habitudes de consommation et la pratique du "binge watching".

Plusieurs affiches apparaissent alléchantes, dont la Britannique Peaky Blinders se déroulant dans la ville industrielle de Birmingham au début du XXe siècle. On aura également un regard pour la Française  Ceux de 14 , le lundi 28 avril, consacrée à la Grande Guerre peu représentée dans les séries télé.

Le programme complet est disponible sur le site du Forum des Images à cette adresse.

 

Vous êtes à nouveau en ligne