"On les aura, carnet de guerre d'un poilu" de Barroux

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'histoire-même de ce livre est un roman. Au final, un livre-jeunesse de cette qualité est rare. Un cahier ramassé sur un trottoir, sans doutes, oublié pendant un déménagement. Perdu dans un tas de gravas.

Barroux marche entre Bastille et République quand il fait cette découverte. Un manuscrit authentique qui raconte les premières semaines de mobilisation d'un poilu envoyé sur le front à l'été 1914. Le cahier est jauni, l'écriture est presque dessinée, comme autrefois on apprenait à écrire les lettres à la plume.
_ Un roman illustré d'une rare qualité pour des jeunes lecteurs, une autre façon de comprendre la Première guerre mondiale. Au quotidien et dans le for intérieur d'un jeune soldat.

Vous êtes à nouveau en ligne