Allain Leprest, encore Allain Leprest, toujours Allain Leprest...

Alors que le groupe Entre Deux Caisses sort un album d'hommage à Allain Leprest, Bertrand Dicale nous invite à nous souvenir de ce grand auteur-compositeur-interprète dont l'étoile continue de monter, deux ans après sa mort.

 

Allain Leprest nous a quittés il y a deux ans et demi qu'il nous a quittés–
c'était en plein été, le 15 août 2011 précisément, qu'il a choisi de prendre
son envol vers le paradis des chanteurs – et voici que parait, juste pour les
fêtes, l'album du groupe Entre Deux Caisses, qui a monté un beau spectacle
autour de ses chansons, un spectacle intitulé Je hais les gosses , créé
au théâtre Antoine-Vitez d'Ivry-sur-Seine il y a quelques mois, dans une mise
en scène de la chanteuse Juliette.

Et c'est l'album de ce spectacle qui sort ces jours-ci.

L'occasion de se souvenir d'un des plus grands
auteurs-compositeurs-interprètes de ces dernières années.

 

Dans cette chronique, vous entendez des
extraits de :

Je hais les gosses par Entre Deux Caisses (2013)

Le Temps de finir la bouteille par Allain Leprest (2007)

Peut-être par Entre Deux Caisses (2013)

Peut-être par Allain Leprest (2002)

Nananère par
Allain Leprest (2008)

Les dates de tournée du spectacle Je hais les gosses  par Entre Deux Caisses sont là.

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Vous pouvez aussi retrouver sur le
site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série d'été
La Face cachée des
tubes.

Pendant le Tour de France, nous vous
avons proposé, en vingt-trois épisodes, la chronique Ces chansons qui
font le Tour
.

Vous êtes à nouveau en ligne