Une sénatrice EELV soutient Valérie Pécresse

Leila Aïchi, sénatrice Europe Ecologie-Les Verts, reste malgré tout au sein du groupe écologiste au Sénat.

Leila Aïchi, sénatrice EELV de Paris, a franchi le pas, elle sera au meeting de Valérie Pécresse, la candidate Les Républicains ce soir à Issy-les-Moulineaux. Une "surprise" de l’entre-deux tours qui ne traumatise pas le numéro deux d’Europe Ecologie-Les Verts : "Si c’est ça la botte secrète de Valérie Pécresse ", se moque David Cormand, "c’est qu’ils sont en slip! " En fait, ça ne le surprend pas, Leila Aïchi est une amie de la candidate de droite et avant le premier tour elle avait déjà des velléités de ralliement.

C’est désormais chose faite et cela a une première conséquence : "Elle va probablement être exclue d’EELV ", confirme le "monsieur élection" du parti écologiste. Mais cette "trahison" a une autre conséquence, plus baroque celle-là : Leila Aïchi continue de faire partie du groupe écologiste au Sénat. "Rien ne l’empêche, administrativement on peut tout à fait faire partie du groupe sans avoir l’étiquette du parti ", se défend David Cormand.

La règle s’applique déjà à Jean-Vincent Placé, qui a quitté EELV pour créer l’UDE. Difficile pourtant de maintenir ce drôle d’attelage sénatorial. Sauf que sans Leila Aïchi, le groupe n’existe plus, car il passerait alors sous la barre fatidique des 10 sénateurs. C’est le nombre minimum d’élus pour avoir droit aux avantages d’un groupe.

Une info du zapping politique de France Info diffusé du lundi au vendredi à 8h23 et 10h10.

Vous êtes à nouveau en ligne