VRAI OU FAKE VRAI OU FAKE. Covid-19 : Est-ce qu'il existe une étude qui prouve l’efficacité du confinement ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que le gouvernement s'apprête à prendre de nouvelles restrictions en France, l'eurodéputée LR Nadine Morano s'oppose fermement à un possible nouveau confinement. 

Alors que le gouvernement devrait annoncer de nouvelles restrictions jeudi 14 janvier, certains refusent catégoriquement un possible troisième confinement. C'est le cas de Nadine Morano, l'eurodéputée Les Républicains, estime que ce type de mesure n'est pas efficace pour enrayer réellement l'épidémie. Invitée sur RTL mercredi 13 janvier, elle a sorti un argument-massue. "On n'a pas d'étude qui nous montre que le confinement ralentit la propagation du virus. Aucune étude sur ce sujet." Cette affirmation est fausse et la cellule Vrai du Faux vous explique pourquoi. 

Plusieurs études confirment l'efficacité du confinement 

Depuis le premier confinement du printemps, plusieurs études ont été publiées et confirment que cette mesure a bien ralenti la propagation du virus. Par exemple, en juin dernier l'Imperial College de Londres affirmait que les mesures prises en Europe avaient permis d'éviter plus de trois millions de morts. Selon cette publication, le R0, c'est à dire le nombre de nouvelles personnes contaminées par un malade, a baissé de plus de 80% lors de la première vague. 

Une autre étude menée par l'université de Berkeley aux États-Unis s'est penchée sur les mesures prises dans six pays, dont la France, au printemps dernier. Et selon eux, au moins 500 millions d'infections ont été évitées jusqu'en avril grâce aux différentes mesures.

L'institut Pasteur en France s'est penché spécifiquement sur le confinement francais et conclut qu'il a eu un impact massif sur la transmission du covid-19.

Le confinement parmi les mesures les plus fortes 

En novembre dernier, des scientifiques ont publié dans la revue Nature une étude où ils ont évalué l'efficacité de chaque restriction mise en place dans différents pays comme par exemple la quarantaine ou l'annulation des rassemblements de masse. 
La limite de cette publication est que souvent les États cumulent plusieurs mesures en même temps mais selon cette étude, six sont particulièrement efficaces. Il y a l'annulation des rassemblements, y compris en petit comité, la fermeture des écoles, les restrictions aux frontières et la disponibilité des protections comme les masques ou le gel hydroalcoolique. Il y a aussi les restrictions de déplacement et le confinement qui font partie des mesures jugées parmi les plus fortes et les plus utiles contre l'épidémie de covid-19. 

Vous êtes à nouveau en ligne