Un condamné à 15 ans de prison ne fait que la moitié de sa peine ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le numéro 2 du Front national dénonce "un laxisme d'Etat" sur les peines de prison. D'après Florian Philippot, "quand vous êtes condamnés aujourd'hui à 15 ans de prison, la plupart du temps, vous êtes libéré après 7 ou 8 ans". Vrai ou faux ?

Un détenu fait effectivement rarement la totalité de sa peine derrière les barreaux en raison des réductions de peine. Mais les sorties à mi-peine pour une personne condamnée à 15 ans de prison ne sont pas la règle. 

Les crédits de réduction

Il existe plusieurs types de réductions de peine. Les réductions de peine ordinaires sont accordées par crédits automatiques. Sauf mauvaise conduite en prison, un détenu réduit sa peine de trois mois la première année puis deux mois les années suivantes. Ce qui fait donc, dans le meilleur des cas, deux ans et demi de prison en moins sur la peine de 15 ans..

Réductions supplémentaires

Il y a aussi la réduction de peine supplémentaire. Pour en bénéficier, le détenu doit manifester  "des efforts sérieux de réadaptation sociale" : obtenir un diplôme, suivre une thérapie contre la récidive ou indemniser ses victimes. Avec cette réduction, un détenu peut obtenir trois mois par année de prison. 

Dans le meilleur des cas, un détenu condamné à 15 ans de prison peut donc sortir au bout de 8 à 9 ans. Sauf s'il a été condamné pour actes de tortures et de barbarie ou viol sur mineur de plus de 15 ans.

En l'occurence, pour ce type de crimes, la réduction de peine supplémentaire est ramenée à deux mois par an. Résultat : un condamné à 15 ans peut, dans le meilleur des cas, espérer sortir au bout de 10 ans. Soit beaucoup plus que les calculs de Florian Philippot.

Sources 

Les différents types de réduction de peine ( via LégiFrance)

Vous êtes à nouveau en ligne