Réfugiés: la France est-elle "l'un des pays les moins accueillants d'Europe" ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour Olivier Besancenot, membre du NPA, "la France est l'un des pays les moins accueillants dans l'Europe" en matière de réfugiés. "On accueille 500 Syriens par an et il faudrait qu'on applaudisse. Alors qu'un pays comme la Suède, où il y a 10 millions d'habitants, en a déjà accueilli plus de 30.000".

C'est faux . L'année dernière, la France a accueilli 3.100 réfugiés syriens. C'est 6 fois plus que le chiffre avancé par  Olivier Besancenot... 96% des Syriens qui ont fait une demande ont obtenu satisfaction.

En revanche, il est vrai que la Suède et aussi l'Allemagne reçoivent sur leur territoire beaucoup plus de Syriens que la France. 30.000 l'année dernière. Dix fois plus qu'en France.

Plus de demandes en Allemagne et en Suède

En France, le nombre de demandeurs d'asile a doublé depuis 2008 et les délais d'instruction sont décourageants: il faut compter 2 ans d'attente en moyenne... Le commissaire européen aux droits de l'homme a d'ailleurs demandé à la France d'améliorer l'accueil des réfugiés. Autre explication: les communautés syriennes sont installées depuis longtemps en Suède et en Allemagne, certains réfugiés cherchent donc à rejoindre leurs proches. Enfin, la bonne santé économique de la Suède et de l'Allemagne est aussi un facteur incitatif. 

Conséquence : en 2014, l’Allemagne a reçu 173.000 demandes d’asile… la Suède, 80.000 et la France 65.000

La France n'est pas non plus l'un des pays les moins accueillants d'Europe pour les réfugiés. Loin s'en faut. La France est le 4ème pays d'accueil en Europe. En moyenne, 28% des demandes d'asile sont acceptées contre 19% en Suède. Mais beaucoup d'observateurs critiquent le parcours du combattant imposé aux réfugiés. En février, le commissaire européen aux droits de l’homme a d'ailleurs demandé à Paris « d’accroître ses efforts pour accueillir davantage de réfugiés ».

C'est donc un faux pour Olivier Besancenot. La politique de la France en matière de droit d’asile n’est pas aussi restrictive qu’il le dit. Mais les délais de traitement sont très longs, et rapporté à la population, l'Allemagne, et surtout la Suède, accueille beaucoup plus de réfugiés que la France.

A la décharge d’Olivier Besancenot, la France a essentiellement communiqué sur ce chiffre des 500 réfugiés qu’elle a rapatriés de Syrie, ce qui a trompé beaucoup de monde. 

A LIRE AUSSI ►►► Découvrez le rapport complet 2014 de l'Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) sur ce sujet