Les revenus des médecins sont les plus faibles d'Europe ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

D'après le président de la Fédération des médecins de France, "seule Malte fait moins bien" en terme de rémunérations. C'est vrai, mais...

Jean-Paul Hamon reprend en fait les analyses menées par l'OCDE dans son Panorama de la santé 2013. L'étude compare les revenus des médecins aux salaires moyens dans 22 pays occidentaux.

Sur les généralistes libéraux gagnent un peu oplus de deux fois le salaire moyen français, soit environ 4.500 euros par mois. Seule l'Australie fait moins bien parmi les pays étudiés. C'est au Royaume-Uni que les généralistes gagnent le mieux leur vie :  trois fois le salaire moyen britannique.

Chez les spécialistes du secteur libéral, la France pointe à la dernière place des six pays pour lesquels l'OCDE a des données : 16.000 euros par mois, c'est 4.000 de moins que leurs homologues belges. Du côté des spécialistes salariés, le revenu tourne autour de 4.500 euros quand les Irlandais en touche 12.500.

Faible progression des salaires

Sauf que cette étude est biaisée pour deux raisons. D'abord, elle ne prend pas en compte les primes, les heures supplémentaires et les revenus complémentaires pour les spécialistes salariés. Mais surtout, elle compare les salaires nets des médecins français aux rémunérations brutes dans les autres pays. Les salaires français sont donc sous-estimés par rapports aux voisins.

Ceci dit, un autre indice nous permet de constater la "faiblesse" des salaires de médecins français. Leurs rémunérations ont grimpé d'à peine 2% entre 2005 et 2011, quand ceux des Belges ont bondi de 5,5%. Seuls les salaires hongrois progressent aussi lentement. Même constat chez les spécialistes : salaire en hausse d'un peu moins de 3% sur six ans, c'est moins que dans les autres pays étudiés... sauf en Autriche.