Le vrai du faux. "Une majorité de femmes étudiantes en Arabie saoudite" ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jack Lang est catégorique : les femmes sont plus nombreuses que les hommes dans l'enseignement supérieur saoudien. Sauf que la réalité est beaucoup plus nuancée que ce qu'affirme le président de l'Institut du monde arabe.

Jack Lang est catégorique. Invité de France Info ce lundi 19 septembre, l'ancien ministre socialiste et président de l'Institut du monde arabe affirme ceci : 

"Il faut quand même la aussi que la vérité soit dite : une majorité d'étudiants sont des femmes [en Arabie saoudite]. Voilà, je vous l'apprends."

Plus d'étudiantes que d'étudiants dans les amphis saoudiens ? 

Non, pas vraiment. A en croire les derniers chiffres du ministère de l'Education saoudien, les hommes étaient même un peu plus nombreux que les femmes dans les effectifs d'étudiants l'an dernier. 

Autant de femmes que d'hommes dans les universités saoudiennes... mais après ?

Cette égalité hommes/femmes dans les facs masque malgré tout de grandes disparités de genre. Pendant les études, les hommes vont, par exemple, beaucoup plus étudier à l'étranger que les femmes. Ces dernières représentent seulement le quart des 183 500 étudiants saoudiens en mobilité internationale.

Par ailleurs, l'entrée sur le marché du travail à l'issue des études supérieures est particulièrement compliquée pour les femmes saoudiennes. Elles ne représentaient l'an dernier que 20% des diplômés de l'enseignement supérieur présents sur le marché du travail.