VRAI OU FAKE Le vrai du faux. Oui, la voiture est responsable d'une part importante des émissions de gaz à effet de serre en France

Antoine Krempf passe au crible un fait repéré dans les médias et sur les réseaux sociaux. Ce vendredi, la responsabilité de nos voitures dans le réchauffement climatique.

Jeudi 19 octobre, Yves Carra, le porte-parole de l'Automobile Club Association, évoquait sur franceinfo  la possibilité données aux maires des grandes villes de mettre en place des péages urbains, notamment pour limiter la pollution atmosphérique, une mesure de l'avant-projet de loi sur les mobilités. Yves Carra n'est pas très emballé : "Moi j'ai ma petite idée mais je vais donner quelques chiffres pour que vos auditeurs puissent se faire une opinion eux-mêmes. On a notre part et il faut la diminuer, mais on n'est responsables en France que de 1,5% de toute la production du CO2 mondial. Dans ces 1,5% vous avez les bâtiments qui contribuent fortement, vous avez les avions, les bateaux, les usines, et une toute petite part pour la voiture." La France est responsable d'une part infime des émissions mondiales de CO2 et la voiture explique une minuscule part de cette part infime.

0,8% du total des émissions en 2016

Il y a du vrai, du faux et de l’enfumage dans cette déclaration. D’abord, effectivement, la France n’est pas l’un des pays les plus directement émetteurs de CO2 au monde. Loin de là. En proportion, c'est même moins que ce qu'annonce Yves Carra : 0,8% du total des émissions en 2016. Cela ne paraît vraiment pas grand-chose, surtout quand on sait que la Chine représente 30% de ces émissions mondiales.

Replongeons-nous dans le contexte : nous sommes tout de même le 19e pays le plus émetteur sur une liste qui en compte 216. Ensuite, ces émissions sont reparties à la hausse après plusieurs années de baisse. Et puis, surtout, si on parle de responsabilité d'un pays sur les émissions de CO2 dans le monde, il ne faudrait pas se contenter des émissions maison bien de chez nous. Parce qu'on est aussi responsable des émissions liées aux produits qu'on consomme et qu'on importe de l'étranger, comme les voitures fabriquées en Allemagne par exemple : on appelle ça l'empreinte carbone d'un pays. Empreinte dont les émissions sont 50% au-dessus du CO2 qu'on émet directement. Et sur la voiture donc ? Quelle part dans les émissions de CO2 en France ? Une toute petite part, affirme l'Automobile Club Association.

La voiture représente 57% des émissions

On passe ici à la partie faux et enfumage de notre programme. D'abord, en France, le secteur des transports en général est celui qui émet le plus de gaz à effet de serre (environ le tiers du total). Et dans ce secteur, la voiture représente 57% des émissions. Donc oui, la voiture est une part importante des émissions en France. Par ailleurs, à force de parler de gaz à effet de serre, on  pourrait presque en oublier d'évoquer les polluants atmosphériques comme les très nocives particules fines par exemple, dont le trafic routier est l'un des principaux contributeurs aux abords des grandes villes. Ou encore les oxydes d'azote, dégagées à plus de 60% par le secteur des transports.

Vous êtes à nouveau en ligne