Le vrai du faux. "Les collaboratrices du Sénat sont mieux payées que les collaborateurs" ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est ce qu'a affirmé Gérard Larcher, invité du Grande rendez-vous Europe 1 - I Télé, dimanche 29 janvier. Le président du Sénat a raison, mais il ne devrait pas forcément en faire "un motif de fierté".

Alors que la question de la rémunération de la compagne de François Fillon en tant que collaboratrice parlementaire fait débat, le président du Sénat a donc affirmé ceci : 

"Un collaborateur parlementaire, et c'est un motif de fierté chez nous, en brut, en moyenne, c'est 3 250 euros brut pour les femmes et moins de 3 000 euros pour les hommes. Cela doit être un des rares cas où les femmes sont mieux traitées que les hommes."

Vrai

D'après le dernier rapport de l'Agas, association qui encadre l'activité des collaborateurs au Sénat, les femmes gagnent en moyenne 3 250 euros brut par mois contre 2 940 euros mensuels pour les hommes. 

Mais ce constat est à nuancer. Car cet écart salarial entre hommes et femmes s'explique essentiellement par l'ancienneté. La prime d'ancienneté est de l'ordre de 550 euros par mois chez les femmes contre 300 euros pour les hommes.

Les collaboratrices de sénateurs sont mieux rémunérées car elles restent donc plus longtemps à leurs postes. Elles sont également beaucoup plus nombreuses, environ 65% des 920 collaborateurs. 

Par ailleurs, les salaires de ces assistants sont extrêmement variables. Or le rapport de l'Agas ne précise pas la place des hommes et des femmes dans cet éventail très large de salaires. 

Vous êtes à nouveau en ligne