Le vrai du faux. "Le salaire minimum allemand est plus faible qu'en France" ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est en tout cas ce qu'affirme le sénateur socialiste de la Drôme, Didier Guillaume. C'est faux.

Revoilà donc la comparaison France/Allemagne avec cette affirmation du président du groupe socialiste au Sénat, invité du "Grand rendez-vous" dimanche 16 octobre : 

"Mais le salaire minimum est arrivé en Allemagne il y a quelques mois. Et le salaire minimum en Allemagne est beaucoup plus faible qu'en France."

Le salaire minimum plus faible en Allemagne ? 

Faux. L'Allemagne a lancé un salaire minimum début 2015. Comme en France, il est basé sur un taux horaire : 8,50 euros brut de l'heure (une revalorisation à 8,84 euros est prévue le 1er janvier prochain). En France, ce taux est plus élevé : 9,67 euros brut de l'heure.

Sauf que la durée de travail est plus élevée en Allemagne : 40 heures hebdomadaire contre 35 en France. Pour un salarié à temps plein, le salaire minimum s'élève donc à 1473 euros brut par mois, d'après l'institut allemand des statistiques, contre 1466 euros brut en France, selon l'Insee. L'Allemagne a donc un Smic mensuel plus élevé.

Un salarié français au Smic s'en sort mieux qu'en Allemagne ?

Non. La comparaison des montants brut ne veut pas dire grand chose en raison des différences de prélèvements sur ces salaires et des écarts de prix en France et en Allemagne.

Pour rendre la comparaison possible, Eurostat a calculé ce que représentent les salaires minimum allemand et français en standard de pouvoir d'achat. Résultat : 1443,17 euros de l'autre côté du Rhin contre 1391,18 en France. Le salaire minimum allemand est donc plus élevé que le Smic français.

Vous êtes à nouveau en ligne