Le vrai du faux. "La gauche a plus tendance à augmenter les impôts"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est ce qu'affirme Nathalie Kosciusko-Morizet sur France Info. Mais la candidate à la primaire Les Républicains exagère largement.

Voilà donc ce qu'a affirmé Nathalie Kosiusko-Morizet vendredi 14 octobre sur France Info concernant les impôts : 

"Depuis des années, c'est plutôt la droite qui baisse les impôts et plutôt la gauche qui [les] augmente. Il y a eu des contre-exemples, mais c'est plutôt ça la tendance."

Plutôt la gauche qui augmente les impôts ?

Faux. "La tendance", c'est plutôt l'augmentation constante des impôts et des cotisations sociales en France. Le taux de prélèvements obligatoires est passé de 33,5% du PIB en 1974 à 44,7% en 2015, d'après les chiffres de l'Insee. 

Une augmentation qui est loin d'être linéaire et marquée politiquement. En prenant le début et la fin de chaque gouvernance, on remarque une stabilité sous la gauche entre 88 et 93 et une baisse de 97 à 2002. Par contre, le PS a effectivement augmenté ces prélèvements de 81 à 86 et, depuis 2012 et le début du quinquennat Hollande. Idem à droite avec une augmentation entre 95 à 97 sous Juppé ou de 2002 à 2007 sous Fillon, mais une baisse entre 86 et 88 par exemple.

Vous êtes à nouveau en ligne