Le Vrai du Faux du deuxième débat de la primaire à gauche

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Europe, Ecologie, demandeurs d'asile ou encore cannabis, les sept candidats à la primaire à gauche ont multiplié les affirmations ce dimanche 15 janvier... quitte à faire quelques raccourcis, exagérations et contre-vérités.

Le deuxième débat de la primaire à gauche, dimanche 15 janvier a suscité beaucoup plus d'échanges et d'affirmations que le premier échange entre les sept candidats. En voici une sélection (non exhaustive) :

Facture moyenne de 2 500 euros pour le chauffage ?

Voici notamment ce qu'a dit le député Vert de Loire-Atlantique, François de Rugy :

"La facture moyenne, c'est 2 500 euros pour le chauffage en France. Mais il y a beaucoup de gens qui dépensent beaucoup plus."

Faux, le chiffre est largement exagéré. Si l'on en croit les derniers chiffres du bilan énergétique de la France, les ménages français ont dépensé en moyenne 1 681 euros pour payer leur énergie dans le logement en 2015. Si l'on ajoute les 1 180 euros du carburant, la facture moyenne s'élève à 2 861 euros.

L'Allemagne pollue plus que la France à cause du charbon ?

Le nucléaire a églament été évoqué lors ce deuxième débat. Voilà ce qu'en a dit Vincent Peillon : 

"Regardez ce qu'il se passe en Allemagne. La sortie du nucléaire amène l'Allemagne à avoir 30% de plus que nous d'émission de gaz à effet de serre avec le charbon."

C'est faux. 

D'abord, l'Allemagne n'émet pas 30% de gaz à effet de serre de plus que la France... mais 50%, d'après les derniers chiffres de l'Agence européenne de l'environnement.

Sauf que cet écart ne date pas de l'annonce de la sortie du nucléaire après Fukushima en 2011. Il existe depuis plus de 15 ans... et on note que les émissions de gaz à effet de serre n'ont pas explosé en Allemagne depuis cette date.

D'après les données provisoires de l'AEE, elles sont même à un niveau historiquement bas en 2016.

Et le charbon ? Depuis l'annonce d'Angela Merkel, les huit plus anciennes centrales nucléaires allemandes ont fermé. Le résultat logique, c'est une baisse de la part du nucléaire dans la production d'électricité en Allemagne.

Mais comme l'a montré la rubrique Désintox de Libération, ce n'est pas vraiment le charbon qui a compensé le nucléaire mais les énergies renouvelables. Leur part est passée de 15 à 30% de l'électricité brute produite dans le pays.

Le Portugal a légalisé le cannabis ? 

Face à la consommation de cannabis en France, faut-il légaliser, dépénaliser ou ne rien faire sur le cannabis ? Pour le député Benoît Hamon, il faut regarder ce qu'il se passe ailleurs :

"La voie que je propose s'inspire de ce qui s'est fait au Colorado comme au Portugal. Elle est de légaliser la distribution du cannabis"

Laurence Ferrari : "Le Portugal a dépénalisé et pas légalisé."

BH : "Non, il a légalisé"

LF : "Dépénalisé."

Faux sur le Portugal.

Depuis 2001, la détention et l'usage de cannabis n'est plus considéré comme une infraction pénale au Portugal. Mais il reste officiellement interdit puisqu'il s'agit d'une infraction administrative. Il est donc dépénalisé et pas légalisé.

Précision : ça ne vaut que pour les petites quantités. Concrétement, il ne faut pas que ça dépasse ce qui peut être considéré comme une consommation moyenne d'une personne pendant 10 jours.

Par contre, Benoit Hamon a raison sur le Colorado. La production, le commerce, la possession et la consommation récréative du cannabis sont légales depuis un référendum populaire en 2012. Mais là encore, il y a évidemment des conditions. Par ailleurs, tout cela reste illégal au niveau fédéral.

Vous êtes à nouveau en ligne