Le vrai du faux. "260 exploitations agricoles disparaissent chaque semaine"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jean Lassalle se présente comme le candidat de la ruralité à la présidentielle. Et il dénonce notamment la disparition de milliers d'exploitations agricoles.    

Voilà donc ce qu'affirme Jean Lassalle lors de son passage sur France 2 ce lundi 10 avril : 

"On perd 260 exploitations toutes les semaines, c'est terrifiant ! Et parmi elles, la moitié sont du lait. C'est à dire, nos enfants n'auront pas de lait dans 5 ou 6 ans d'ici"

260 exploitations agricoles disparaissent chaque semaine ?

Sur le plan comptable, Jean Lassalle a raison. En 2013, le ministère de l'Agriculture a compté un peu plus de 450.000 exploitations agricoles, soit environ 40.000 par rapport au chiffre du recensement agricole de 2010. Ce qui donne donc environ 250 à 260 disparitions d'exploitations par semaine en France. Un phénomène tout aussi impressionnant lorsque l'on regarde sur le long terme puisqu'en l'espace de 20 ans, le nombre d'exploitations a été divisé par deux.

Mais si ces chiffres sont impressionnants, ils masquent l'évolution de l'agriculture française. Car la surface agricole utilisée en France, elle, est quasi stable. Une apparente contradiction qui s'explique par le fait que la taille des exploitations agricoles françaises augmente d'année en année. 

Plus de lait pour les enfants d'ici cinq à six ans ?

C'est hautement improbable... depuis 2014, on collecte un peu plus de 24 milliards de litres de lait (vaches, chèvres, brebis) chaque année dans les exploitations du territoire. Ce qui fait de la France le deuxième producteur laitier de l'Union européenne, derrière l'Allemagne. 

Et pourtant, le nombre d'exploitations laitières a également fortement chuté ces dernières années. Un peu plus de 10000 ont disparu entre 2012 et 2015.

Ce sont les exploitations qui comptent moins de 75 vaches, les plus nombreuses en France, qui expliquent cette baisse. Les sites plus imposants, eux, ont tendance à augmenter. En l'espace de trois ans, le nombre d'exploitations avec plus de 150 vaches a plus que doublé. Ce qui conduit à une augmentation du nombre moyen de bêtes par site : 58 en 2015 contre 49 en 2010.

Par ailleurs, le rendement des vaches a également augmenté. La production annuelle de lait par animal a été grimpé de1000 litres en l'espace de 10 ans.

Vous êtes à nouveau en ligne