VRAI OU FAKE La Turquie avait-elle oui ou non présenté ses condoléances après l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La France avait accusé la Turquie de n'avoir présenté aucune marque de condamnation ou de solidarité après l'attentat qui a coûté la vie au professeur Samuel Paty. Ce n'est pas tout à fait vrai.

Lundi 26 octobre, la Turquie a officiellement condamné l'assassinat du professeur Samuel Paty"Nous condamnons vigoureusement cet assassinat monstrueux et rejetons cette barbarie. Cet assassinat ne peut aucunement être justifié", a déclaré le porte-parole de la présidence turque. Ce message apparaît 10 jours après que l'attaque a eu lieu et que la France a accusé Ankara de ne pas avoir présenté ses condoléances à ce moment-là..

Dans un communiqué publié le dimanche 25 octobre, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait dénoncé "l'absence de toute marque officielle de condamnation ou de solidarité des autorités turques après l'attentat de Conflans".

Pourtant, ce n'est pas tout à fait exact. Dans un communiqué publié le 26 octobre, le ministère turc des Affaires étrangères explique que son ambassadeur à Paris a bien publié un message de condoléances sur son compte twitter. C'est vrai. On retrouve bien un message publié le 17 octobre, soit le lendemain de l'attentat, sur le compte d'Ismail Hakki Musa. La Turquie avait donc bien réagi par la voix de son ambassadeur.

Ce message est toutefois posté uniquement sur le compte twitter personnel de l'ambassadeur. Il faut attendre le 23 octobre pour voir un message concernant l'attentat de Conflans sur le compte twitter officiel de l'ambassade turque en France. L'ambassade reprend alors une photo postée par l'ambassadeur Ismail Hakki Musa montrant des professeurs turcs déposant une gerbe de fleurs devant le collège de Samuel Paty. 

On peut d'ailleurs voir que l'ambassade de France en Turquie a réagi à ce message via un commentaire bref, "Merci!"; posté sous cette photo.

"Les condoléances que j’ai présentées le 17 octobre dernier pour Samuel Paty sont aussi celles de l’Etat turc", précise par ailleurs Ismail Hakki Musa le 26 octobre dans un tweet partageant le communiqué de la Turquie.

Vous êtes à nouveau en ligne