Il n'y a pas de fraudeur fiscal condamné à une peine de prison ?

C'est ce que dit le Secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert. Pourtant l'actualité récente démontre le contraire avec plusieurs condamnations et les chiffres du ministère de la Justice le montrent. Un lapsus très révélateur de la part de Christian Eckert.

Que Christian Eckert ne connaisse pas un seul cas de fraudeur fiscal condamné à de la peine de prison c'est peut-être vrai, mais qu'il n'y en ait pas, c'est faux.  Les supporters du club de foot de Valenciennes ont entendu parler par exemple de Jeovanio Rocha do Nascimento. Cet ancien brésilien du VAFC a été condamné à 10 mois de prison ferme fin mars de cette année, c'est tout récent donc, pour avoir oublié de déclarer ses revenus. Mais il n'est pas en prison puisqu'il est reparti au Brésil en 2009.

On peut aussi citer Arlette Ricci, l'héritière des parfums, condamnée à trois ans de prison dont un ferme dans l'affaire HSBC. Ca c'était en avril 2015.

Donc des fraudeurs condamnés à de la prison, il y en a. Les derniers chiffres disponibles sur le site du ministère de la Justice, ceux de 2013, montrent qu'il y a eu cette année là 636 peines d'emprisonnement prononcées pour fraude à l'impôt dont 150 contenant une période de prison ferme.

Lapsus du "verrou de Bercy"

Ce chiffre n'en demeure pas moins très bas. Dans sa note d'analyse sur les dernières statistiques de condamnations, le ministère de la Justice écrit : "De nombreuses infractions à la législation fiscale et douanière sont réglées par des voies non judiciaires ". En d'autres termes, Bercy préfère négocier avec les fraudeurs. C'est plus rapide et plus sûr qu'une procédure judiciaire donc plus payant politiquement. Et l'administration fiscale est bien tranquille puisque personne d'autre qu'elle n'a le droit de porter plainte pour fraude fiscale. Seule une plainte pour blanchiment de fraude fiscale, un délit plus difficile à prouver, peut être déposée par le public ou le parquet.  C'est ce qu'on appelle le verrou de Bercy, que certains aimeraient voir sauter pour que les fraudeurs n'échappent plus à la justice moyennant un gros chèque.

Sources :

Ce que dit la loi sur la fraude fiscale : site Légifrance

Les statistiques de condamnations 2013 du ministère de la Justice 

Les mésaventures de Jeovanio Rocha do Nascimento, révélées par La Voix du Nord