Florian Philippot dit-il vrai sur les dépenses militaires ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

D'après le numéro deux sur Front national, "les plans militaires Livres blancs sous Sarkozy en 2008 et sous Hollande 2013 ont considérablement affaiblit nos moyens militaire alors que la plupart des autres grands pays ont continué d'investir dans leur défense". Vrai ou faux ?

D'après l'Institut international de recherche sur la paix basé à Stockholm, la France a dépensé un peu plus de 48 milliards d'euros en 2013 pour sa politique globale de Défense, c'est-à-dire pour le financement des forces armées, notamment le maintien de paix,  les activités du ministère ou encore l'aérospatial militaire.

"La France a largement maintenu le niveau de ses dépenses militaires malgré la crise économique avec une baisse de seulement 4% par rapport à 2008 ", précise le Sipri. De fait, la France reste le cinquième pays le plus dépensier au monde sur les questions militaires, derrière les Etats-Unis, la Chine, la Russie et l'Arabie Saoudite. 

La Russie et les Emirats et l'Arabie saoudite en hausse

Par ailleurs, du début 2008 à la fin 2013, les budgets de la Défense ont baissé en moyenne dans cinq des principaux pays membres de l'Otan : Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie et  Etats-Unis.

Lorsque l'on regarde la part de PIB allouée aux  dépenses militaires sur la période citée par Florian Philippot, on remarque que seuls la Russie, les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite ont augmenté leurs dépenses militaires ces cinq dernières années. L’Allemagne, la Corée du Sud et la Turquie sont stables. Enfin, en proporition, la France n'a pas plus baissé ses dépenses militaires que le Royaume, l'Inde ou l'Australie.

Sources 

Annuaire statistique de la Défense 

Trends in world military expenditure, 2013

Dépenses militaires en % du PIB, Banque mondiale

Le Vrai du faux numérique 

►►► Burkina Faso : le retour des chèvres mangeuses d'affiche

Vous êtes à nouveau en ligne