VRAI OU FAKE Est-ce que 80% des voitures vendues en France sont des hybrides comme l'affirme Agnès Buzyn ?

La candidate à la mairie de Paris a estimé sur franceinfo qu'il fallait accélerer le mouvement vers les véhicules plus propres. 

La circulation automobile est très présente dans le débat public en ce moment. La Convention citoyenne a proposé d'abaisser la vitesse à 110 km/h sur les autoroutes et à Paris, la maire sortante, Anne Hidalgo, aimerait voir la limitation sur le périphérique passer à 50 km/h au lieu de 70 actuellement. Ces mesures sont censées lutter contre la pollution. Cependant, pour Agnès Buzyn, candidate LREM dans la capitale, c'est plutôt les voitures qu'il faudrait changer. D'après elle, les Français plébisciteraient d'ailleurs les véhicules plus propres : "On voit très bien que les voitures hybrides sont achetés par les Français. C'est plus de 80% des ventes", a-t-elle dit sur franceinfo mardi 23 juin. Ce chiffre est faux et la cellule Vrai du faux vous explique.

80% de hausse ... des ventes 

D'après les dernières données de l'Institut national de la statistique (Insee), qui date de 2018, les immatriculations de voitures neuves hybrides ont représenté à peine 5% des ventes. Si on rajoute les voitures électriques, on atteint 6,5%. On est donc très loin du chiffre avancé par Agnès Buzyn. 

On a demandé des précisions à son équipe de campagne pour savoir pourquoi l'ancienne ministre de la Santé avançait ce chiffre. En réalité, la candidate a visiblement mal lu ou s'est trompée en citant une étude récente d'une société spécialisée dans les données, 3A Data. Cette entreprise n'a pas dit que 8 voitures sur 10 vendues en France étaient des hybrides mais que les ventes de ces véhicules ont augmenté de plus de 80%, ce qui n'est pas du tout la même chose. Surtout, ce chiffre se base uniquement sur les 10 premiers jours de juin, depuis que des bonus écologiques ont été attribués aux voitures hybrides. C'est donc sur une période très courte et sans beaucoup de recul que ce chiffre a été avancé. 

Une tendance à l'hybride  

D'après, le Comité des constructeurs français d'automobile, qui fait référence dans le domaine, il y a bien une tendance à l'hybride : +35% l'an dernier et même +144% de ventes au premier trimestre. Malgré ces pourcentages assez impressionnants, les ventes de voitures hybrides restent encore marginales. C'est un peu plus de 35 000 vendues durant le premier trimestre, et 10 fois moins que les véhicules essence ou diesel. 

Et Agnès Buzyn ne parle que des voitures neuves mais sur les routes, il y a aussi de plus vieilles voitures. Si on regarde l'ensemble du parc automobile en France, les hybrides sont une part infime des véhicules qui roulent en France. 

Vous êtes à nouveau en ligne