Covid-19 : est-ce que les contaminations au travail représentent 15% des cas, comme le dit le Medef ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le directeur général du Medef a affirmé sur franceinfo que le Premier ministre s'est trompé en affirmant que les contaminations sont estimés à 29% en milieu professionnel. C'est pourtant Jean Castex qui dit vrai. 

Pour faire face à la troisième vague de Covid-19, Emmanuel Macron a demandé ces derniers jours aux entreprises de se mettre "au maximum" en télétravail. Jean Castex avait lancé un appel similaire lors de sa conférence de presse de jeudi 18 mars en affirmant que 29% des contaminations avaient lieu au travail. "Le Premier ministre a été induit en erreur, a réagi sur franceinfo Patrick Martin, président délégué du Medef, mardi 23 mars. C'est une interprétation erronée de l'étude de l'Institut Pasteur. Les contaminations au travail, c'est 15% en réalité". Après vérification, c'est bien le Premier ministre qui dit vrai. La cellule Vrai du Faux vous explique. 

Le travail reste la deuxième source de contamination, après les repas de famille 

En décembre 2020, l'Institut Pasteur publie son étude ComCor sur les lieux de contamination au Covid-19. D'après l'étude, le travail reste la deuxième source de contamination en dehors du foyer, juste derrière les repas de famille. Cette publication affirme que 29% d'entre elles ont bien lieu au travail. Ce chiffre a été revu légèrement à la baisse en mars, lorsque l'étude ComCor a été réactualisée, mais il reste dans les proportions données par le Premier ministre puisqu'on est désormais à 27%, notamment grâce à un meilleur respect des gestes barrières. 

Le chiffre de 15% avancé par le Medef existe bien. On le trouve lui aussi dans la dernière étude ComCor de l'Institut Pasteur mais il correspond à une catégorie bien spécifique : les contaminations au travail dont la source de transmission est identifiée. Autrement dit : vous savez qui vous a contaminé. Sauf que dans plus de la moitié des cas, selon l'Institut Pasteur, les personnes testées positives ne savent pas précisément où elles ont attrapé le virus. Ce chiffre de 15% ne prend en compte qu'une partie des cas de Covid et ne reflète pas totalement la réalité. 

Sans compter que selon l'Institut Pasteur, lorsque vous tombez malade sans savoir ou vous avez été contaminé, le principal suspect reste le travail, notamment si vous êtes dans des bureaux partagés, ou open spaces, et que vous participez à des réunions. L'étude alerte aussi sur le comportement des salariés. En cas de symptômes, on voit moins sa famille et ses amis mais presque une personne sur deux continue quand même d'aller travailler.    

Vous êtes à nouveau en ligne