Christian Estrosi dit-il vrai sur les prisons et la délinquance ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le maire UMP de Nice affirme qu’en "Europe, c'est en France qu'il y a le moins de détentions effectuées. Et c'est en France qu'il y a un taux de délinquance qui est le plus élevé". Vrai ou faux ? Réponse ici.

Faux  

C’est faux dans la mesure où il n'y a pas de comparaison européenne sur les deux phénomènes dont parle Christian Estrosi. La notion de "détentions effectuées" et la "délinquance".  D'ailleurs même au plan national, il n'existe pas de taux global  de la délinquance en France.

Prisonniers

On peut en revanche tenter d’y voir plus clair en scrutant les dernières données Eurostat qui portent sur la période 2004 - 2010. Pour la détention, il y a le chiffre des personnes en prison pour 100.000 habitants. La France se situe à 102 pour 100.000.  L'Allemagne a moins de prisonniers (88 pour 100.000 habitants). Il y en a moins aussi en Belgique, Suisse, Pays-Bas et Pays scandinaves.

A l'inverse, il y a des pays avec plus de prisonniers comme la  Grande-Bretagne ou le taux est de 150 prisonniers pour 100.000 habitants, l'Espagne 163. Les anciens pays communistes connaissent des taux encore plus importants, et les Pays Baltes sont à plus de 250.   

Délinquance délicate à observer

Les comparaisons sont difficiles car il y a plusieurs catégories. Vols avec violences, cambriolages, homicides volontaires, trafic de drogue, vol de voitures. De plus, ce sont des atteintes enregistrées par la police. Cela dépend notamment de la propension des victimes à se déclarer dans chaque pays et de la manière dont la police enregistre les plaintes

Homicides

En fait, la statistique la plus fiable, c'est celle des homicides volontaires. En France, c'est 1,1 homicide pour 100.000 habitants, plus que l'Allemagne, que l'Espagne, que l'Italie, mais moins que la Grande-Bretagne, la Belgique, le Portugal.

Cambriolages

Pour d’autres catégories d’atteintes, l'Observatoire de la délinquance estime que pour comparer les pays, il faut regarder les tendances européennes et voir ce qui se passe en France. En France, il y a une augmentation sensible des cambriolages. Mais elle se retrouve aussi en Allemagne, Belgique, Italie ou Espagne. Cela s'explique par la présence de groupes criminels qui opèrent depuis les anciens pays de l'est, comme l’ex-Yougoslavie, Roumanie, Bulgarie, Géorgie.   

Plaintes pour violences

En France, les plaintes pour violences ont sensiblement augmenté ces dernières années, alors qu’elles baissaient en Italie, Allemagne, Espagne et Grande-Bretagne. 

Mais il faut une fois de plus se souvenir que ce sont des plaintes déposées et pas forcément les actes. D'après l'Observatoire de la délinquance, cette hausse n'est pas confirmée par les enquêtes de victimation effectuées chaque année avec l'Insee. Là, les personnes sont moins nombreuses à se déclarer victimes aux enquêteurs de l'Insee. L'une des explications serait qu’année après année, les victimes se feraient de plus en plus connaitre aux services de police de gendarmerie que par le passé.