Le SDF qui s'est fait arracher son chien injustement accusé de trafic d'animaux

Une vidéo de Iulian Vaduva, ce SDF roumain qui s'était fait arracher son chien à Paris le 23 septembre par des défenseurs des animaux, a été publiée sur le web. Il s'y voit accusé de trafic d'animaux. Il s'agit en fait d'une erreur de traduction du roumain.

Iulian Vaduva n'en a pas fini avec les défenseurs des animaux. Après la vidéo montrant des militants associatifs lui arrachant son chien le 23 septembre dernier près des Halles, à Paris, il a de nouveau eu les honneurs du web. La nouvelle livraison se paraiî d'airs de polars, puisque le SDF roumain y était pris en filature.

Trafic d'animaux ?

Les détectives en herbe le filment dans un restaurant du même quartier, en grande conversation téléphonique en roumain. Et de livrer une traduction de ladite conversation. Et il y serait question de races de chien, de prix. Bref, de trafic d'animaux, ce qui viendrait à légitimer l'action du 23 septembre. Iulian Vaduva serait bien un trafiquant d'animaux. Le site planetananimaux.com publie la vidéo et relate les dialogues qui y sont traduits : "pour cette race, tu payes 50€ et tu te fais 1000€ ". Des chiffres "avérés ", explique le site, qui affirme que le chiot arraché au SDF avait des faux papiers.

Erreur de traduction

Mais l'enquête de planeteanimaux.com a négligé un détail : vérifier le contenu de la vidéo. Ce qu'ont fait nos confrères de Metronews. Et il en ressort que l'accusation est le fruit... d'une erreur de traduction dans la vidéo. Iulian Vaduva n'y parle pas de chien, mais d'une petite combine pour payer moins cher en électricité. 

Vous êtes à nouveau en ligne