Attentats de Paris : la lettre dont Eric Cantona n'est pas l'auteur

Le texte prétendument signé par l'ancien footballeur a été partagé plusieurs dizaines de milliers de fois ces dernières heures sur Facebook. Sauf qu'Eric Cantona ne l'a jamais écrite.

 "Voici les vrais responsables de nos malheurs (sarkozy, hollande et marine...)." Voilà comment le texte relayé à près de 60.000 fois en quelques heures sur Facebook.

Dans cette tribune, "Eric Cantona" dénonce donc le comportement des principaux représentants politiques français. "Nos politiciens font les guerres au lieu de s'occuper des problèmes graves de notre pays [...] Il est temps d'ouvrir les yeux : à force de semer la haine, le racisme et la mort, nous recoltons le terrorisme et la peur", ajouterait l'ancien footballeur.

Sauf que... 

Comme l'a montré Desintox, la rubrique de Libération consacrée au fact-checking, Eric Cantona n'est pas l'auteur de ce texte. D'après nos confrères, ces lignes ont été écrites par un certain Eric... Montana sur sa page Facebook

Les avocats d'Eric Cantona ont d'ailleurs confirmé que leur client n'était pas l'auteur. Le communiqué précise que l'acteur "n'a aucun compte personnel sur quelque réseau social que ce soit" et qu'il "met en garde l'ensemble de la presse et le public contre toute récupération abusive de son nom et de sa notoriété".

Un grand classique

Inscrire un nom connu au bas d'un texte pour qu'il soit plus largement diffusé est un procédé souvent utilisé sur les réseaux sociaux. En 2013, l'acteur Gérard Lanvin avait déposé plainte pour usurpation d'identité après la publication d'une lettre ouverte à France Hollande. Plus récemment, Michel Sardou avait dénoncé un texte xénophobe qui lui était attribué.

Vous êtes à nouveau en ligne