Le sens de l'info. Les Muses

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le philosophe et académicien Michel Serres et Michel Polacco parlent des muses. Pour Michel Serres, tout écrivain, tout compositeur se dédouble quand il écrit ou compose.

Après une longue éclipse à partir de la fin de l’Antiquité, les Muses reprennent toute leur place dans la culture au début de la Renaissance.

Le système parallèle qui s’épanouit au même moment que les Arts Libéraux, est celui des neuf Muses.

Des Muses venues de la mythologie grecque

Venues de la tradition homérique, qui en fait les filles de Zeus et de la Mémoire, les Muses appartiennent à cette catégorie des êtres fabuleux qui accompagnent les dieux sans en avoir les pouvoirs, mais qui en partagent l’immortalité. Ce sont des forces de sagesse, d’inspiration et de bonheur, qui unissent les valeurs du savoir et celles de la poésie.

Elles montrent le ciel aux hommes

C'est ce que dit Horace dans ses Odes. Martianus Capella les place dans le cortège des Arts Libéraux et consacre ainsi la solidarité des deux systèmes, manifestée par le recours à la même image de la femme idéale incarnant des activités qui sont à la fois de l’ordre de la connaissance spéculative de l’univers, comme l’astronomie, et de l’ordre des divertissements qui font le charme de l’existence, comme la musique ou la danse.

Gabriële Buffet (muse de Francis Picabia)

Je suis Jeanne Hébuterne (muse d’Amadeo Modigliani)

La petite danseuse de quatorze ans (Marie van Goethem, muse de d’Edgar Degas)

Les Deux Corps du Roi. Essai sur la théologie politique au Moyen Âge

Boticelli et sa muse