Retour sur l 'interview de Jean-François Copé par Mathilde Munos

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mathilde Munos a interrogé cette semaine Jean-François Copé sur France Info. Avec une réaction intéressante de la part de l'homme politique.

Aux questions de la journaliste sur le sort de la banque Dexia et sur son ami Ziad Takieddine, Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, répond respectivement : "que voulez-vous que je vous dise", ou bien encore "je n'ai aucune information là-dessus". La journaliste le relance et insiste, puis Copé s'en agace. "On ne va pas passer toute l'interview là-dessus".
_ En l'occurrence, les auditeurs pointent la machine de communication politique qui tourne à vide.
L'interview politique est un des exercices phares du journalisme et c'est en même temps un exercice très banalisé.

Un dernier point abordé par les auditeurs : les tics de langage des journalistes, en particulier sur l'usage de l'expression "en personne".

Vous êtes à nouveau en ligne