Les morts célèbres et la hiérarchie de l'information

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Michel Delpech, Pierre Boulez, Michel Galabru, David Bowie, André Courrèges, André Turcat, Ettore Scola...Nous ne sommes pas loin d’une quinzaine de "morts célèbres" depuis le 5 janvier. Plusieurs réactions d'auditeurs à ce sujet : "STOP, on en a assez de tous ces hommages. Et que devient le reste de l’actualité ? "

La rédaction de France Info n'est pas responsable du nombre de nécrologies mais elle est obligée d'en parler.

Exemple pour David Bowie : l'information apparaît sur les réseaux sociaux, tout d'abord sur le compte officiel Facebook de l'artiste ; la rédaction a tout de même besoin de vérification : l'attaché de presse confirme ensuite l'information auprès de la BBC. France Info lance l'antenne.

A peine annoncée, la mort d'une personnalité fait rapidement l'objet d'un reportage ou d'un sujet à l'antenne

Dans le jargon journalistique : des nécrologies sont déjà prêtes au "marbre".

****Poursuivez le dialogue avec le médiateur des antennes via nos comptes  et Facebook ou poster un message au médiateur sur le site  du médiateur  et prolonger les débats de l'antenne.

Les autres rendez-vous du médiateur

Vous êtes à nouveau en ligne