Le rendez-vous du médiateur. Le mauvais emploi des anglicismes

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Bernard Cerquiglini, linguiste, professeur d’université et ancien délégué général à la langue française est au micro du médiateur, à l'occasion de la semaine de la langue française qui s'achève demain dimanche 26 mars.

La semaine de la langue française s'achève ce 26 mars ; Radio France y est associée. A ce propos, le médiateur est régulièrement interpellé par des auditeurs très vigilants concernant notre vocabulaire.

Des équivalents français aux anglicismes 

L’un des thèmes de cette semaine de la langue française est l’emploi – ou le mauvais emploi – des anglicismes.
Plusieurs auditeurs n'ont pas apprécié des chroniques politiques évoquant des responsables servant de « go between » ou revenant « in the game », quand on ne leur conseillait pas d’inscrire leur projet sur leur « to do list »… Toutes ces expressions ont pourtant leur équivalent français.

Tous ont leur équivalent : to do list : sa liste de course, go between : un truchement ...  ce sont des phénomènes de mode et 'la mode c'est ce qui se démode', comme disait Cocteau...

Le rôle des nouvelles technologies


Beaucoup d’anglicismes employés sur nos antennes sont souvent liés aux nouvelles technologies ou à l’informatique. « Nous attendons vos SMS et n’oubliez pas de liker ou d’envoyer un post sur la homepage. Retrouvez-nous en streaming et en live. Enfin, abonnez-vous à notre newsletter, sans craindre le big data ». C’est un peu la rançon du progrès.

Ce sont des inventions technologiques qui viennent avec le mot anglais ; exemple avec la "home page", page d'accueil.
Peut-on inverser cette tendance ? "Il faut mettre en circulation des termes transparents et le français réagit très bien

Cette semaine de la langue française essaie de promouvoir des mots français

Comme « Canular » plutôt que « Hoax », « Nuage » plutôt que « Cloud ». J’ai aussi découvert un joli mot « Télésnober » ; que signifie-t-il et a-t-il une chance d’être réellement adopté ?

Adoption prochaine de ce mot qui signifie consulter son téléphone quand on est face à quelqu'un : c'est vraiment d'actualité !

Vous êtes à nouveau en ligne