La comptabilité politique sur l’antenne de France Info ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Depuis le 26 octobre, la campagne électorale pour les Régionales a commencé.

Le Médiateur veut expliquer aux auditeurs, notamment à ceux qui écrivent que France Info favorise selon les uns, le gouvernement, pour d’autres, le Front National, ou encore la droite, réactions qui dépendent souvent des propres opinions, que France Info, comme tous les grands médias audiovisuels, publics ET privés, sont soumis à des règles de temps de parole sous l’œil vigilant du CSA, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel…

Pour en parler, Jean-Christophe Ogier, secrétaire général adjoint de l’Information de Radio France. Le Secrétariat Général de l'Information met en œuvre les règles du CSA avec les directeurs de rédaction. Quelles sont les règles quotidiennes du temps de parole, hors période électorale ?

Il s'agit du régime du pluralisme ; la règle prévoit  que l'opposition parlementaire a droit à au moins la moitié du temps de parole du bloc majorité. 

Pour les journaux d'information, l'équilibre doit être tenu sur le trimestre ; pour les magazines d'information, sur le semestre, pour le reste des programmes de France Culture également sur le semestre.

A consulter : Le principe du pluralisme sur Radio France

**Qui, dans cette comptabilité, fait partie de la majorité ? **

Le Président de la République (mais ses propos régaliens ne sont pas pris en compte), ses conseillers, ses ministres, mais aussi les élus qui soutiennent sa politique, ainsi que les militants…

Un nouveau décompte politique doit être adressé au CSA à partir de ce week-end du 7 novembre ; il concerne** la campagne des Régionales. ** Quel est le principe ?

****Il s'agit cette fois du principe de l'équité  : il faut tenir compte du poids relatif de chaque formation politique ou de chaque liste dans le cadre des régionales.

**A consulter : Régionales 2015 : équité du temps de parole **

Un exemple  : si France Info fait un reportage sur les Régionales dans le Nord-Pas de Calais-Picardie, le journaliste doit-il donner la parole à toutes les listes, même les plus petites, au risque de faire un reportage inaudible ?

Non, il ne doit pas donner la parole à toutes les listes dans un seul reportage, mais rééquilibrer le temps de parole sur toute la période en citant aussi les autres listes à l'antenne.

Cela fait donc deux comptes à tenir et à équilibrer jusqu’au 13 décembre.

Le CSA peut-il sanctionner ?

Oui, le CSA peut sanctionner.  Il peut faire régulièrement des mises en garde, des mises en demeure et même sanctionner financièrement.

Pour en savoir plus : consultez les recommandations du CSA

****Poursuivez le dialogue avec le Médiateur des antennes via nos comptes  et Facebook ou poster un message au médiateur sur le site  du Médiateur  et prolonger les débats de l'antenne

Vous êtes à nouveau en ligne