Rentrée des profs : le "bazar" d'une année de transition

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cette rentrée 2013 est un véritable carrefour où se croisent des professeurs aux parcours et aux statuts variés car nous sommes en pleine réforme de la formation des enseignants liées aux changements de gouvernements

2013 était censée être l'année idéale pour devenir enseignant. En
septembre 2012, le nouveau ministre de l'éducation nationale Vincent
Peillon avait annoncé le recrutement de près de 40.000 professeurs cette
année. Mais ce qui frappe en cette semaine de rentrée c'est surtout le
caractère singulier, pour ne pas dire le petit "bazar" d'une année de
transition.

Devant le
tableau des salles de classes, vont se croiser des profs ancienne et nouvelle
"formule". La dernière
promotion des enseignants recrutés façon Luc Chatel, ministre de l'éducation
nationale de 2010 à 2012 à bac +5 et sans expérience professionnelle. Et puis
la première génération des "profs Peillon" , qui eux bénéficient
d'une formation en alternance.

 Les enseignants
ancienne version sont propulsés dans les salles de classes avec une décharge de
formation. Leurs collègues
vont aller à mi-temps dans les nouvelles Ecoles supérieures du professorat et
de l'éducation, les ESPE, et passeront le reste du temps devant les élèves.

 

Vous êtes à nouveau en ligne