Le jogging : sport à risque pour les femmes seules ?

Ce sont des agressions mortelles rares, mais elles ont un impact considérable sur l'opinion publique. Les meurtres de joggeuses ces dernières années en France, relancent régulièrement le débat sur la dangerosité d'un sport que l'on pratique souvent en solitaire, avant ou après le travail, que l'on habite en ville ou à la campagne.

Y-a-t-il réellement un
risque à partir courir seule quand on est une femme, dans un
bois en milieu urbain ou sur un sentier en bordure des
vignes ? Les statistiques ces dernières années ne reflètent pas une
augmentation des meurtres. En moyenne, une à deux femmes par an sont parties
courir et ne sont pas revenues parce qu'elles ont fait une mauvaise rencontre.

Ces affaires très médiatisées sont
rares heureusement, mais c'est surtout au quotidien, dans les paroles et
les regards qu'on leur adresse que les femmes se disent importunées et apeurées.

Il existe néanmoins des règles
de sécurité toutes simples qui peuvent permettre d'éviter des frayeurs. Ainsi, mieux
vaut être munie d'un téléphone portable, d'une tenue vestimentaire avec des détails
fluo ou phosphorescents pour se faire repérer en cas de problème

Il faut aussi varier son itinéraire
régulièrement en informant toujours ses proches de son parcours et de la durée
de sa course ou encore s'équiper d'un sifflet qui permet de donner l'alerte
et éviter les endroits trop isolés.

Vous êtes à nouveau en ligne