Davos, "c'est l'endroit où il faut être"

C'est le rendez-vous des grands de ce monde. Le forum économique mondial se tient jusqu'à la fin de la semaine à Davos. Des chefs d'Etat, plus de 2.500 grands patrons sont réunis dans la station suisse avec comme thème, cette année, "remodeler le monde". On a souvent l'impression que c'est un club très fermé où les très grosses fortunes se partagent le monde. Mais que se passe-t-il vraiment dans cette station Suisse ? 

Marissa Mayer, présidente de Yahoo, assise aux côtés de Christophe de Margerie, PDG de Total, assiste à la remise d'un trophée à l'acteur hollywoodien Matt Damon, récompensé pour son engagement humanitaire. Cette scène qui se déroule lors de la soirée d'ouverture de Davos résume bien l'esprit de ce Forum Economique mondial.

"Davos, c'est la machine à café du monde", Jacques Attali

Mais le patron de Total l'assure : "Il faut oublier ce mythe de Davos comme club des super riches, si c'était le cas, je ne viendrai pas."  Pour Jacques Attali, l'ancien conseiller de François Mitterrand,"Davos, c'est la machine à café du monde, l'endroit où s'échangent des idées, mais il n'y pas d'organe de gouvernance de Davos qui prendrait des décisions pour le reste du monde. Ça n'est pas vrai du tout."

A Davos, on cultive tout de même un certain entre soi

A Davos, les grands dirigeants d'entreprise cultivent tout de même un certain entre soi. La ville est bouclée, plus de 3.000 policiers assurent la sécurité. Il faut même passer des contrôles, comme dans les aéroports, pour accéder au trottoir qui longe l'immense centre des congrès où se tient le forum économique mondial.

Un forum où cette année l'accent est mis sur la santé, l'environnement et les inégalités. Des thèmes qui sont déclinés à travers des centaines de conférences. Pour Richard Quest, un des journalistes vedette de CNN et fin connaisseur de Davos, "il faut être raisonnable sur ce qu'on peut attendre de Davos, le forum économique mondial veut nous faire croire qu'il peut créer la paix dans le monde et mettre une voiture dans tous les garagew. Ca n'est tout simplement pas le cas." 

Penser le monde de demain

D'ailleurs s'ils saluent la qualité des débats, les grands patrons ne viennent pas forcément à Davos pour penser le monde de demain.

Davos, c'est aussi un lieu où l'on fait des affaires. Le président d'une multinationale confie qu'il  vient pour étoffer son réseau. "C'est l'endroit où il faut être... Beaucoup d'affaires se font ici...En fait, il y a quelques années, nous avons acheté une entreprise suite à une rencontre faite ici. Une grosse entreprise. "

Des contacts qui se nouent dans allées du forum économique mondial mais surtout en dehors, lors de dîners et soirées privées. " Des soirées qui peuvent coûter jusqu'à un million d'euros",  assure une des organisatrices.