Le mot de l'éco. L’efficacité du CICE en question

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le CICE, Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi, est une des mesures phares de la politique économique menée par François Hollande. Il a été mis en place en 2013.

À un mois de la présidentielle, alors que le quinquennat s'achève, France Stratégie, un organisme lié à Matignon a tenté de faire le bilan de ce dispositif, le CICE, le Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi.

Et le rapport publié cette semaine reconnait d'emblée que "les études ont du mal à faire émerger des conclusions claires" sur ce dispositif mis en place en 2013. Le CICE, c'est donc pour les entreprises, un crédit d'impôt sur la masse salariale, jusqu’à 2,5 SMIC.

Une mesure qui devait remplir un double objectif

Relancer la compétitivité des entreprises françaises, en faisant baisser le coût de travail. Mais aussi soutenir les créations d'emplois. Sur ce point, les conclusions des économistes de France Stratégie sont loin d'être dithyrambiques. Ils estiment que l’effet direct du CICE n'est que "probable" et d'ampleur relativement modeste.

Entre 2013 et 2014, le CICE aurait permis de créer ou de sauvegarder entre "50 et 100 000 emplois". Un impact très limité pour un dispositif régulièrement mis en avant par le gouvernement comme un instrument de lutte contre le chômage.
Cela dit, le CICE aurait aussi permis d'éviter des faillites de PME, de baisser les prix pratiqués par les entreprises, mais là aussi, ces effets ne peuvent être quantifiés précisément. 

Peu d’effets évidents sur les salaires

Le rapport estime que s'il y a eu un effet à la hausse sur les salaires, il est de "faible ampleur" et aurait plutôt favorisé les cadres.
Pas d'impact notable non plus, ni sur  les exportations des entreprises françaises, ni sur leurs efforts de recherche et développement. Autrement dit, les entreprises n’ont pas vraiment utilisé le CICE pour investir.
La seule certitude qui émerge de ce rapport, c'est que le CICE a permis aux entreprises d’améliorer leurs marges.

20 milliards d’euros par an

Le CICE a-t-il été utile ? C’est une question à 20 milliards d'euros, le coût annuel du dispositif. Et pour l'instant, le CICE n’a pas eu d'effets massifs sur l’économie française. Ce qui pose évidemment la question de la pertinence de ce dispositif dont l’avenir se jouera de toute façon après la présidentielle.

François Fillon comme Emmanuel Macron promettent de le transformer en baisses de charges directes pour les entreprises.
Quant à Benoît Hamon, il veut conditionner ce CICE à des contreparties sur l’emploi, la recherche ou la réduction du temps de travail.

Vous êtes à nouveau en ligne