Le mot de l'éco

"Le mot de l'éco" est une émission hebdomadaire diffusée tous les samedis. Chaque semaine, le service éco de franceinfo propose de revenir sur un fait économique de la semaine pour mieux l'expliquer. Réécoutez l'émission en replay et retrouvez également l'ensemble des émissions radio de franceinfo et les podcasts sur notre partie replay audio.
plus
1er mai 2021. Fête du travail à Toulouse. Une bannière déployée disant : \"Non au projet HERCULE\". (Illustration)

Le mot de l'éco. Grand EDF : il est urgent d'attendre ?

Le TGV entre la France et l\'Espagne, Paris-Barcelone, a été inauguré le 15 décembre 2013. 

Le mot de l'éco. L'ouverture à la concurrence des liaisons ferroviaires

A Lyon, la métropole lance un RSA jeunes, réservé aux 18-25 ans en situation de précarité. (Illustration)

Le mot de l'éco. Le RSA jeunes : A Lyon, mise en place d'un revenu de solidarité pour les 18-25 ans en situation de précarité

La filière automobile en souffrance.  200 000 postes aujourd\'hui contre 260 000 il y a une dizaine d\'années. Et 100 000 pourraient disparaître d\'ici 2035. (Illustration)

Le mot de l'éco. L'avenir menacé de l'industrie automobile en France

Cattenom, 17 mars 2021. La centrale nucléaire EDF de Cattenom en Moselle, crachant ses volutes de vapeur d\'eau et créant un plafond de nuages au-dessus de la campagne environnante. (Illustration)

Le mot de l'éco. Le nucléaire : l'un des enjeux de la prochaine élection présidentielle

Les géants du Web se sont \"gavés\" pendant la pandémie. Les États s\'organisent pour instaurer un impôt minimum mondial sur les sociétés. (Illustration)

Le mot de l'éco. Numérique : les géants du digital bientôt taxés à hauteur de leurs bénéfices ?

Le mot de l'éco. L'activité partielle revient en force

Vivendi vend sa pépite Universal Music et veut se recentrer sur les médias. 

Le mot de l'éco. Vivendi : une page se tourne

Le coût des confinements successifs est très lourd pour les finances publiques et pour l\'économie en général. 

Le mot de l'éco. Confinement : un coût financier, économique et psychologique

Le plan de relance adopté cette semaine par le Congrès américain va permettre à une grande majorité d\'Américains de toucher un chèque de 1400 dollars. 

Le mot de l'éco. Relance : un plan massif adopté aux États-Unis

Égalité professionnelle : la France est devant l\'Espagne et la Suède et trois grandes entreprises françaises sont dans le top 10 mondial des entreprises les plus égalitaires. 

Le mot de l'éco. Égalité professionnelle femmes-hommes : la France plutôt bien placée

L\'Etat vient d\'assigner au tribunal de commerce de Paris deux centrales d\'achat de l\'enseigne Intermarché pour \"pratiques commerciales abusives\" envers 93 fournisseurs, avec une demande de sanction à la clé de 150 millions d\'euros. Illustration

Le mot de l'éco. Négociations commerciales

La situation des chômeurs en fin de droits reste confuse pour l\'après 28 février. Illustration

Le mot de l'éco. Les chômeurs en fin de droits

Un endettement privé colossal. Des dettes qui devront être remboursées sur 6 ans, voire sur 8 ans. 

Le mot de l'éco. L'endettement des entreprises atteint des sommets

Des centaines d\'employés de l\'entreprise publique EDF/ENEDIS manifestaient déjà contre le projet Hercule, à Lyon en septembre 2019.

Le mot de l'éco. Hercule, le nom du projet de réorganisation du groupe EDF

La France accuse un déficit astronomique de plus de 178 millliards d\'euros.

Le mot de l'éco. Le déficit public a doublé en un an

Drapeau à l\'effigie de la Révolution française et gendarmes mobiles, lors de la manifestation contre la précarité et la réforme de l\'assurance chômage du samedi 5 décembre 2020 à Toulouse.  

Le mot de l'éco. La réforme de l'assurance-chômage en mode pause depuis le premier confinement

Les salaires des grands patrons au coeur de l\'actualité à l\'heure des annonces massives de suppressions d\'emplois : 13 000 dans le monde pour GE. Photo d\'illustration

Le mot de l'éco. Les salaires des grands patrons ne connaissent pas la crise

La SNCF et l\'ouverture à la concurrence sur les TGV et plus tard sur les trains régionaux. Photo d\'illustration

Le mot de l'éco. SNCF : trois millions de voyageurs pour les vacances et un chèque de quatre milliards de l'État

1234567891014

Vous êtes à nouveau en ligne