Le monde est à nous. Royal caprice ou vraie déclaration d'indépendance ? Harry et Meghan prennent leur distance avec la monarchie

Le prince Harry et son épouse Meghan ne veulent plus "jouer de rôle de premier plan" au sein de la famille royale.

Terminées, les visites obligées dans les hôpitaux ou les associations de quartier. Bye-bye, les sourires figés devant les flashs. Le harcèlement des tabloïds et la pression médiatique. Adieu, les lourdeurs du protocole. Meghan et Harry en ont leur claque ! C’est en revenant de six semaines de vacances au Canada qu’ils ont craqué… et tout déballé sur leur compte Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

WOW. BREAKING NEWS I did not expect this. Harry and Meghan have decided to step back from their ‘Senior Roles’ within the Royal Family and will be splitting their time living between England and North America. I did NOT expect this!!! Thoughts?!!!!! - Also before anyone comes at me for the sad emojis - I am genuinely happy for them but just in shock!!! I’m glad they are doing it their way. ❤️ #Repost @sussexroyal ・・・ “After many months of reflection and internal discussions, we have chosen to make a transition this year in starting to carve out a progressive new role within this institution. We intend to step back as ‘senior’ members of the Royal Family and work to become financially independent, while continuing to fully support Her Majesty The Queen. It is with your encouragement, particularly over the last few years, that we feel prepared to make this adjustment. We now plan to balance our time between the United Kingdom and North America, continuing to honour our duty to The Queen, the Commonwealth, and our patronages. This geographic balance will enable us to raise our son with an appreciation for the royal tradition into which he was born, while also providing our family with the space to focus on the next chapter, including the launch of our new charitable entity. We look forward to sharing the full details of this exciting next step in due course, as we continue to collaborate with Her Majesty The Queen, The Prince of Wales, The Duke of Cambridge and all relevant parties. Until then, please accept our deepest thanks for your continued support.” - The Duke and Duchess of Sussex For more information, please visit sussexroyal.com Image © PA

Une publication partagée par Meghan Markle (@hrhofsussex) le

Certes le prince et sa femme promettent de continuer à honorer leurs devoirs envers la reine et la couronne, mais ils veulent pour eux et pour leur enfant Archie, né en mai dernier, une vie "normale", qu'ils partageront entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord – Meghan Markle est d'origine américaine et elle a vécu sept ans à Toronto. Ils se sont aussi mis en tête de travailler et de devenir financièrement indépendants.

Après le Brexit... Voici donc le Megxit, la sortie de Meghan et Harry de la famille royale. Même le chroniqueur royal de la BBC a du mal à se remettre d'un événement "énorme", "étonnant", "à couper le souffle", "sans équivalent dans l'histoire moderne des Windsor".

Vraie rupture ou simple prise de distance ? Pour l'instant, ce n'est pas très clair. Mais le fait est que le duc et la duchesse n'avaient prévenu personne, pas même Elizabeth II, la reine qui est aussi la grand-mère d'Harry.


Le palais de Buckingham a publié dans la soirée de mercredi 8 janvier un communiqué de trois lignes assez sec. On y lit que la famille royale "comprend" mais que "ces questions sont compliquées et demandent du temps."


On verra comment s'engage le bras de fer... et si Meghan et Harry réussissent à imposer leur nouveau rôle. La presse, elle, tombe à bras raccourcis sur le couple royal. Pour le Times, "l'annonce prématurée" du couple est "égoïste et malavisée". "Elle porte toutes les marques de l'égoïsme et de l'impulsivité pour lesquels le prince Harry est maintenant tristement connu".

Sur les résaux sociaux, les Britanniques réagissent eux aussi avec aigreur et c'est Meghan, "la duchesse capricieuse", qui cristallise les critiques, accusée de manoeuvrer pour arriver à ses fins et échapper au poids de la monarchie. Même si de nombreux internautes soulignent l'ambiguïté du couple, qui ne semble pas vouloir complètement renoncer aux avantages que lui procure leur statut de membre de la famille royale. En gros de vouloir "le beurre et l'argent du beurre".

Mais il y a aussi ceux qui applaudissent et convoquent la mémoire de Lady Di, la mère de Harry, qui elle non plus n'avait pas pu, pas voulu rentrer dans le moule.
Cette mise en retrait va en tout cas laisser plus de latitude à Kate et William, deuxième dans l'ordre de succession à la reine, avec qui les relations s'étaient tendues depuis plusieurs mois.

Megxit, saison 1, épisode 1 : tous les rebondissements sont encore possibles. Mais si vous ne le saviez pas déjà, dans la série "The Crown" sur Netflix, à la fin, c’est toujours la monarchie qui gagne !

Vous êtes à nouveau en ligne