Zazie : "Je suis sauvagement polie ou poliment sauvage"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, c’est Zazie qui revient avec l’album "Essenciel" et surtout avec sa tournée L’Essenciel tour.

"Quand on a fantasmé un spectacle, pendant un an, un an et demi et lorsque l’on voit le regard des gens, leurs réactions, on assiste un peu à notre concert en les voyant réagir", confie Zazie, invitée du "Monde d'Elodie Suigo" mardi 27 août. Zazie, une bête de scène pas si incontrôlable que ça.

Je pense qu’il ne faut pas se regarder faire quand on est sur scène, il faut prévoir des choses (…) Mais dans cette forme d’héroïsme bizarre qui consiste à aller sur scène, le courage c’est aussi l’impudeur.

Zazie

à franceinfo

Zazie n’a pas vraiment la bosse des mathématiques mais la chanson Speed en est le fruit. Un travail précis, minutieux, sorte de retour aux sources de la musique, une sortie des sentiers battus : "Dès qu’on l'a faite avec ce côté matheux, il y avait culturellement un coté très académique mais une ancienne académie, belle facture, piano, guitare, avec ce côté un peu foufou de pourquoi est-ce qu’on a oublié cela avec toutes nos machines, normalement c’est pour mieux vivre ou faire de la musique encore plus imaginative ou créatrice (…) On devrait se rappeler du cœur vif du premier tambour qui a fait un premier rythme, de cette voix qu’on a à l’intérieur et c’est ça qui était chouette avec Speed."

Une nécessité d’être heureuse

Se libérer du superflu, la mélancolie ou encore la nostalgie sont autant de choses qui nourrissent les textes et la musique de Zazie. Une créativité qui peut s’appuyer sur des états dépressifs : "Pas déprimés, c’est différent. Ce n’est pas une période, c’est en soi. Une espèce de dépression météorologique qui s’appuie sur les nuages. C’est pas rigolo le soleil toute la journée si il n’y a pas de contrastes." Et si elle ressent parfois de la tristesse, cette dernière émane d’une frustration.

J'ai l’impression que notre société ne nous éduque pas tellement à des choses qui nous rendraient plus heureux.

Zazie

à franceinfo

Mais Zazie continue chaque jour de parfaire à ce besoin, cette nécessité d’être heureuse. Une quête de bien être que l’on retrouve dans ses textes, ses albums notamment dans le petit dernier : Essenciel. On retrouve cette bête de scène en concert à l’Olympia les 12, 13, 14, 15 et 16 novembre 2019 et pour d’autres dates partout en France.

Vous êtes à nouveau en ligne