Shaggy : "La Jamaïque est le plus petit pays des Caraïbes, mais elle en est le porte-drapeau"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, le chanteur Shaggy.

Wah Gwaan, c'est le titre du dernier album de Shaggy, sorti le 28 juin dernier. Ce titre, est une expression jamaïcaine. "Cela veut dire 'Je vais vous raconter ce qu'il s'est passé dans ma vie, mon voyage'."

Dans la chanson Wrong Room, il raconte une des leçons qu'il a apprises de la vie. "Si tu es la personne la plus intelligente dans la pièce, c'est que tu es au mauvais endroit. Il faut être avec des gens qui vous tirent vers le haut. Je pense que c'est la musique qui m'a sauvé. Elle m'a sorti du ghetto de Kingston, d'où je viens, m'a donné l'opportunité de grandir, de m'exprimer."

Il y a deux types de pauvreté. La pauvreté physique, et mentale. Même quand on a du succès, on peut être pauvre d'esprit, et la musique m'a libéré de ça.

Shaggy

à franceinfo

Et même s'il est heureux d'être sorti du ghetto d'où il vient, il reste fier de ses origines. "La Jamaïque fait parti de ma vie. Je vis à Kingston avec ma femme, mes enfants et mon chien. C'est là que je puise une grande partie de mon inspiration. Quand vous regardez ce qu'on fait Usain Bolt, Bob Marley, des artistes, acteurs et même universitaires, c'est remarquable. La Jamaïque est le plus petit pays des Caraïbes, mais c'en est le porte-drapeau. Il y a quelque chose de spécial là bas."

Leçons de vie

Dans sa carrière, Shaggy n'a jamais oublié d'où il venait. "J'ai grandi dans la rue, et j'ai surtout fait l'armée. En étant militaire, j'ai réalisé que je ne devais rien prendre pour acquis. J'ai de la chance d'être où je suis. C'est quand on mange des rations militaires qu'on se rappelle des plats chauds préparés par ma mère ou ma grand-mère, que je n'appréciais pas à leur juste valeur à l'époque. C'est le genre de chose qui vous ramène à la réalité, ça m'a appris à apprécier ce que j'avais."

Mais il a parfois douté. "C'est pour ça que dans l'album, je dis 'Attention aux cercles'. Si vous êtes dans un cercle et que vous n'avez pas d'inspiration, il se transforme en cage. L'une de mes plus grosses leçons dans la vie, que j'ai apprise malheureusement trop tard, c'est que dès qu'un de tes amis au niveau professionnel cesse de performer, il faut t'en séparer. Ça peut paraître dur, mais si tu laisses tes émotions s'impliquer, ça peut se retourner contre toi. Les gens rentrent dans ta vie et servent un but. A un moment il faut s'éloigner parce qu'ils vivent des choses qui les rendent fragiles et te transfèrent leur insécurité."

Dans le monde de la musique, tout est une question d'ego. Il faut avoir confiance pour inspirer des émotions, tu ne peux pas être déprimé.

Shaggy

à franceinfo

Le dernier album de Shaggy, Wah Gwaan, est sorti le 28 janvier dernier.

Vous êtes à nouveau en ligne