Michel Bussi : "J'étais persuadé que je ne serais jamais écrivain"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, le romancier Michel Bussi.

Habitué des romans à suspense, Michel Bussi a publié, le 9 mai dernier, son tout premier livre jeunesse : Le Grand Voyage de Gouti. Tiré du conte raconté dans son livre Maman a tort, l'auteur a voulu rester fidèle au texte d'origine : "Je crois qu'il n'y a quasiment pas une virgule qui change. J'avais voulu glisser trois contes pour enfants dans le livre et les gens les ont aimé et les voulaient en album jeunesse."

Auteur de thrillers, Michel Bussi a toujours été très attiré par des histoires d'enquêtes : "C'est vrai que c'est venu très tôt, mais peut-être aussi parce qu'à l'époque, les livres parlaient de ça. Il n'y avait pas beaucoup de fantaisie, pas de manga, etc..."

Mes parents m'ont apporté ce goût pour la lecture, d'être libre et d'avoir cette imagination. Avec mes soeurs, on faisait des fausses émissions de radio, on inventait des histoires et moi j'étais un peu le metteur en scène de tout ça

Michel Bussi

à franceinfo

D'abord professeur, il a mis du temps à être connu. "Peut-être parce qu'au fond ce n'était pas ma vie", raconte Michel Bussi. À l'époque l'idée de devenir auteur de roman est un rêve "un peu secret, un peu caché", alors qu'il est persuadé qu'il ne deviendra jamais écrivain. Il commencera à écrire tard "sans doute pour ça" analyse-t-il, lui qui n'insistait "pas plus que ça auprès des maisons d'éditions".

Puis Nymphéa Noir a changé sa vie avec une explosion des ventes : "C'est une vraie surprise, car à la base je devais le présenter à un éditeur régional", se souvient Michel Bussi. Seulement, un ami lui conseille de le présenter à un éditeur national et c'est Presse de la Cité qui éditera le polar, qui sera le roman policier français le plus primé de 2011. Pourtant, au départ, Michel Bussi raconte l'histoire du roman à des amis en se disant que ça serait trop compliqué : "En fait, tout de suite il s'est déclenché quelque chose.C'est le type de roman policier dont on rêve tous, où en une phrase on explique les 300 pages précédentes, c'est peut-être un petit miracle qui n'arrive qu'une fois dans sa vie."

Le premier album jeunesse de Michel Bussi, Le Grand Voyage de Guti, est sorti le 9 mai dernier. 

Vous êtes à nouveau en ligne