Martin Solveig : "C'est très important de toujours garder un peu une âme d’enfant"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, le célèbre DJ Martin Solveig présente sa dernière création : "Alma Studio", une application audio pour les enfants.

Face à la jungle des balados pour enfants sur internet, l’idée de cette "application d’histoires audio avec de la musique" pour les enfants de 3 à 10 ans qui peuvent l’utiliser de façon autonome est née de son expérience personnelle, de père : "Alma, donc ma fille, adore les histoires audio et les podcast et c’est vrai que ça me prenait autant de temps de les chercher que de les partager avec elle. Et je trouvais qu’il manquait aussi cette application pour qu’elle puisse choisir ses histoires toute seule. L'écran devient noir quand l’histoire est en lecture parce que les enfants dès qu’il y a un écran, même s’il n’y a rien dessus, ils sont hypnotisés et du coup, ils sont déconcentrés".

Après avoir sondé quelques amis, eux-mêmes parents, qui reconnaissent la difficulté de trouver des podcasts adéquats, il contacte des auteurs, des illustrateurs qui adhèrent tout de suite à son projet ; dans un second temps ce sont des personnalités comme Virginie Efira, Gad Elmaleh, entre autres, qui s’enthousiasment pour l’idée et prennent pleinement part au projet en prêtant leurs voix : "Ça s’est fait très facilement"

Plongée dans la musique

"Je crois que c’est très important de toujours garder un peu une âme d’enfant" dit Martin Solveig, qui raconte qu’à l’adolescence son truc, c’est plutôt la plongée : Le monde du silence du commandant Cousteau et le film de Wes Anderson La vie aquatique lui donnent envie de devenir plongeur sous-marin. Mais à 14 ans, c’est la bascule, il demande des platines pour Noël à ses parents pour devenir DJ professionnel : "Je suis tombé dans la musique comme énormément de gens" et ajoute que "n’étant pas instrumentiste, j’ai vraiment craqué pour les musiques électroniques très tôt" et il commence à mixer dès qu’il en a l’occasion.

Je n’ai jamais considéré que ça pouvait devenir un métier [DJ] et c’est devenu une carrière.

Martin Solveig

à franceinfo

Martin Solveig

Fort de sa carrière, de ses succès mondiaux, Martin Solveig reste humble et concilie vie de famille et métier. Après avoir mis sur les rails le projet Alma Studio, amené à s’étoffer (déjà 200 histoires enregistrées dont 60 déjà accessibles), il remettra sa casquette de producteur de musique: "Faire de la musique et la partager avec le public c’est ma grande passion." 

Vous êtes à nouveau en ligne