Frah : "C'est difficile de parler de soi sans parler de Shaka Ponk"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, Frah, chanteur du groupe Shaka Ponk.

C'est l'un des groupes en vogue de la scène française. Shaka Ponk sera sur la scène du festival Val de Rock à Marne-la-Vallée, dimanche 30 juin. Pour son chanteur Frah, les festivals sont la bulle d'oxygène du groupe : "On commence souvent par les Zéniths. On est tout enfermés, on trouve ça quand même super, mais il y a un moment ça nous manque un peu d'être dehors."

Même si les sonorités reviennent souvent au rock, il est difficile de classer Shaka Ponk. Cet éclectisme musical revient aux origines du groupe. "On s'est rencontrés tous un peu par hasard dans des soirées un peu étranges où tout le monde ramenait un truc qu'il avait fait. Cela pouvait être une peinture, un gâteau, une chanson, des vidéos. On avait tous un point commun, on trouvait que l'espèce humaine était étrange. Sans savoir qu'on allait faire un groupe, on s'est mis à faire du son."

Je ne savais pas que j'allais chanter. Encore aujourd'hui, à chaque fois qu'on commence un concert, que la lumière s'éteint et que j'entends ces milliers de gens qui crient, je me demande ce que je fais là !

Frah

à franceinfo

Un groupe soudé

Dans son enfance, Frah était très timide. "Je me cachais un peu. J'aimais bien les animaux, c'est pour ça que Samaha m'appelle Mowgli. J'étais un peu sauvage, mais on est tous un peu comme ça dans le groupe." Cette notion de groupe reste très forte. "On délègue très peu parce qu'on a besoin d'être certains que les gens qui vont écouter une chanson ne se disent pas autre chose que : 'C'est eux six qui ont fait ça'".

Et lorsqu'on lui demande de parler de lui, il en revient toujours au groupe. "Ce qui me définit, c'est la famille dans lequel je suis, ce groupe Shaka Ponk où on s'est lancés dans une mission de vie. On n'arrive plus à discerner le personnel du groupe. On n'a pas de vie sociale hors Shaka Ponk, on est encore un peu sauvages entre nous, un peu cachés. Par exemple les trucs comme je suis en train de faire là, on n'est pas très à l'aise. On a fusionnés je pense. Pour l'instant c'est difficile de parler de soi sans parler de Shaka."

Tous les membres de Shaka Ponk seront bien sur la scène du festival Val de Rock le 30 juin à Marne-la-Vallée.

Vous êtes à nouveau en ligne