Bilal Hassani, candidat pour représenter la France à l'Eurovision : "Je commençais déjà à fredonner des mélodies à deux ans"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Elodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, Bilal Hassani, candidat pour représenter la France à l'Eurovision.

Bilal Hassani, était encore inconnu du grand public il y a quelques semaines. Grand favori de la course à l’Eurovision, Bilal Hassani joue maintenant dans la cour des grands. Le jeune homme de 19 ans fait partie des 18 artistes en compétition pour représenter la France grâce à son titre Roi, un tube pop qu’il a écrit et composé avec Madame Monsieur.

Quand j’écoute ce morceau, je me sens fort.

Bilal Hassani

à franceinfo

Chanteur, compositeur, youtubeur... impossible de le mettre dans une case même si la musique est vraiment sa passion. Qui lui vient très tôt, dès l’âge de cinq ans. " Je commençais déjà à fredonner des mélodies à deux ans, trois ans, à cinq ans ça devient une évidence, sans que ce soit spécialement réfléchi ou contrôlé."


Ses premiers pas à la télévision c'est dans The Voice Kids, lors de la deuxième saison du télé-crochet en 2015, alors âgé de 16 ans. Déjà à l’époque le jeune homme opte pour une chanson qui lui parle, qui le représente, "Rise Like a Phoenix" de Conchita Wurst, qui est encore aujourd’hui un symbole pour Bilal Hassani. "Devant ma télévision à 13 ans je vois un drag-queen , je ne sais pas ce qui se passe, je n’avais jamais vu de drag-queen, j’étais là 'waouh, c’est merveilleux, cette personne a voulu avoir une barbe et des cheveux longs et une robe et voilà !'"

Une personnalité qui refuse les codes genrés 

Aujourd’hui, c’est sur YouTube que Bilal Hassani exerce son talent, pour sa musique certes, mais aussi pour son style unique, sa personnalité en marge de la société, qui se positionne contre les codes genrés et il assume clairement qui il est. 

Homosexuel, Bilal Hassani est, malgré son jeune âge, à l’aise avec sa féminité exacerbée, une partie de lui qui prenait le pas sur le reste. Bilal Hassani assume ce qu’il est avec le soutien de ses proches et plus particulièrement celui de sa maman. "Ce qui est fou avec ma relation avec ma maman, c’est que je m’en suis rendu compte plus tard de tout ce qu’elle avait fait pour moi."

RADIO FRANCE

Ma maman ne me posait jamais de question, elle ne me donnait jamais l’impression que c’était anormal.

Bilal Hassani

à franceinfo


Mais Bilal Hassani reçoit régulièrement des insultes homophobes, des menaces de mort et la question qu’on se pose, c’est : a-t-il peur ? "Très ! je n'aborde jamais ce sujet-là, parce que ce n’est pas bien de montrer de la faiblesse, à ces gens-là parce qu’ils se sentent pousser des ailes."

Je ne prends plus les transports en commun depuis sept mois, je ne sors jamais avec ma perruque, j’essaie vraiment de ne jamais me mettre en danger, je suis un petit peu sur la défensive constamment, c’est un petit peu relou.

Bilal Hassani

à franceinfo

RADIO FRANCE


Malgré cela, le jeune homme se nourrit des critiques, et réalise ses rêves. Et l’un d’entre eux et de représenter la France à l’Eurovision. Pour cela encore une dernière étape à franchir qui se tiendra samedi 26 janvier sur France 2, il y interprétera son titre Roi.

Vous êtes à nouveau en ligne