Adam Naas : "Les gens pensent à ce qu'ils ont vécu en écoutant mes chansons"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, le chanteur Adam Naas.

Il sera sur la scène du festival Cognac Blues Passion le vendredi 5 juillet à 19h, Adam Naas est l'une des étoiles montantes de la musique française. Il a sorti en septembre The Love Album, dans lequel il explore les facettes de l'amour. "J'ai toujours considéré que l'amour et la mort étaient deux sujets sur lesquels on pouvait aller très loin. J'avais besoin de me défausser un peu de tout ça."

La musique, il la découvre par sa mère, fan de Nina Simone. "J'allais dans les magasins écouter les CD parce que je n'avais pas trop d'argent pour les acheter."

Ma mère écoute beaucoup de musique, si je l'appelle ce soir, elle sera sûrement en train de lire un bouquin et écouter Nina Simone ou Ella Fitzgerald.

Adam Naas

à franceinfo

 Sa notoriété a explosé avec le titre Fading Away, où il se livre. "C'est le premier amour que j'ai ressenti pour une fille, toute l'ouverture que ça a amené. Cette chanson pour moi c'était le début de la vie. C'est quand même la première fois que j'ai pris le métro et que j'ai fait l'école buissonnière pour la rejoindre parce qu'elle m'a appelé à 1h du matin un jour de semaine, en me disant 'RDV sur l'Île Saint-Louis dans 20 minutes' avant de raccrocher, du coup j'étais obligé d'y aller ! J'ai beaucoup chanté cette chanson, et à des moments ça me gonflait un peu, mais je sais qu'il y a des gens dans le public, quand je la chante ils ne pensent pas à mon histoire, mais à ce qu'ils ont vécu en entendant cette chanson."

Je ne savais pas que je pouvais avoir un tel impact, et ça fait super peur.

Adam Naas

à franceinfo

Aujourd'hui, Adam Naas aime monter sur scène, et il sera au festival Cognac Blues Passion le 5 juillet à 19h.

Vous êtes à nouveau en ligne